Un été avec Pierre Gattaz

Le Compte Personnel de Formation illustré par la reine Rania de Jordanie et Pierre Gattaz

La prestation de la reine de Jordanie lors de l’université du MEDEF a été particulièrement remarquable. Au-delà de la fascination qu’elle a pu exercer sur l’ensemble de l’auditoire, tous sexes confondus je m’empresse de le dire, faisant taire les sarcasmes de ceux qui se demandaient quelle était sa légitimité à intervenir dans cette grande messe patronale (et je dois avouer que laissant ma légendaire bienveillance de côté j’étais du nombre de ces médisants), la reine nous a démontré par l’excellence de sa prestation, tant sur le fond que la forme, comment on pouvait utiliser à bon escient son CPF. Une grande école était passée par là, maîtrise macro-économique, finesse stratégique, perfection dans la communication. Les épouses de monarques ne fréquentent plus exclusivement les boutiques Chanel, elles courent après les formations diplômantes des meilleures écoles, éligibles au CPF bien sûr.

Face à elle, notre président Gattaz, hôte parfait au demeurant, a fait bien pâle figure, ce n’est pas lui faire injure que de le reconnaître. La formation à l’anglais n’étant pas éligible au CPF il n’a pu hisser son expression au niveau de la délicieuse Rania. Un de ceux qui avaient été empêchés faute de motif de déverser leur fiel sur la reine me glissait alors : « Gattaz parle mieux anglais que la reine, lui on le comprend facilement ? ».

Téléchargez l’article complet en pdf

Eric Dumartin, Responsable des Opérations RH