Que sont les risques psychosociaux ?

Les risques psychosociaux sont les « risques pour la santé mentale, physique ou sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental » (Gollac et Bodier).

Ils comprennent notamment le stress au travail, la violence, le harcèlement. Le stress au travail se produit quand une personne ou quand un collectif a l’impression qu’il n’a pas assez de ressources pour faire face à son environnement. Il y a un déséquilibre entre ses ressources et les contraintes de l’environnement.
Même s’il s’agit d’une perception subjective, les risques psychosociaux engendrent des conséquences physiques (troubles musculo-squelettiques…), intellectuelles (troubles de l’attention…) et émotionnelles (dépression…). Ils sont présents dans chaque entreprise, de petite ou de grande taille, de manière plus ou moins importante.

Quelles en sont les causes?

Les risques psychosociaux sont engendrés par le travail, dans des situations où les employés ne peuvent pas bien faire et bien vivre leur travail. Ils sont dus à des causes ne permettant pas de faire le travail correctement. Plus précisément, on peut citer : l’intensité et la complexité du travail, le temps de travail, les relations avec les clients, le manque d’autonomie et de marges de manœuvre, les relations au travail, les conflits de valeur et l’insécurité de la situation de travail, l’environnement physique

La prévention des risques psychosociaux peut-elle m’aider à améliorer mon entreprise ?

Travailler sur les risques psychosociaux permet de comprendre les situations dans lesquelles les salariés n’arrivent pas à travailler correctement, dans lesquelles il y a un blocage. Cela nous aide à faire émerger des leviers de performance potentiels dans une entreprise. Prenons par exemple le cas de secrétaires. Elles peuvent se sentir stressées parce qu’elles n’arrivent pas à rédiger leurs rapports en temps et en heure. En analysant la situation, on se rendra compte que les informations à recopier sont mal rédigées, que le logiciel qu’elles utilisent n’est pas performant, que des interruptions de tâches les empêchent d’être rapides… autant de leviers d’amélioration potentiels.

Quels sont les autres effets bénéfiques sur mon entreprise ?

Travailler sur la prévention des risques psychosociaux permet

  •  d’améliorer la motivation et l’engagement des hommes dans l’entreprise. Des sociétés comme Google, où le capital humain est nécessaire pour les performances, ont fait le choix de miser sur la prévention des risques psychosociaux et l’amélioration de la qualité de vie au travail.
  • de limiter l’absentéisme : l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (1999) indique qu’entre 50 et 60% des journées perdues seraient dues au stress.
  • de limiter le risque d’apparition de conflits entre collègues.
  • de limiter les accidents du travail et l’apparition de certaines maladies professionnelles. En effet, difficile de rester concentré quand on est soumis à un stress permanent.
  • de valoriser l’image de marque de l’entreprise, ce qui peut attirer de nouveaux clients et de meilleures recrues !

en quoi cela me concerne ?

Il n’y a pas de risques psychosociaux dans mon entreprise ?

Les risques psychosociaux sont présents dans l’ensemble des entreprises, de manière plus ou moins importante. Même s’il n’y a pas de difficultés majeures aujourd’hui, cela ne signifie pas qu’il n’y en aura pas ultérieurement. Des chefs d’entreprises pensent faire le nécessaire pour améliorer la qualité de vie au travail mais ne font pas forcément les actions appropriées, n’étant pas experts dans le domaine.

Une démarche de prévention est nécessaire et obligatoire pour s’assurer de conserver un climat serein. Cela est même préférable, car moins coûteux avec des résultats plus significatifs, et s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue de l’entreprise.