Je choisis ma société de portage


Je pense que le portage salarial peut être une bonne solution dans mon cas… Finalement, si j’ai choisi de devenir indépendant, c’est pour pouvoir décider de mon emploi du temps, choisir mes missions, être pleinement aux commandes de ma vie professionnelle… et certainement pas par passion pour la gestion administrative – de plus conserver un statut de salarié, avec tous ses avantages, me parait un bon compromis entre indépendance et sécurité.

D’après le PEPS,  le Syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial, plus 250 sociétés de portage existent aujourd’hui, pour plus de 70 000 freelances portés en France. Après avoir échangé avec plusieurs amis et avoir consulté quelques articles sur des blogs dédiés aux indépendants, voilà ce que j’ai retenu : le montant des honoraires, bien sûr, mais aussi les services, la réactivité, le contact, la pérennité de la société de portage sont  autant de critères à évaluer avant de prendre sa décision. Après tout, je m’apprête à confier la gestion de mon statut et mon salaire. Je peux démarrer ma recherche en suivant simplement 5 étapes :

Je fais le point sur mes besoins

Après avoir regardé rapidement quelques sites, je vois que les services offerts peuvent grandement varier d’une société  à une autre. Bien sûr, la transformation des honoraires facturées à mon client en salaire représente le tronc commun, mais en creusant un peu, je m’aperçois que certains services comme la gestion des frais peut faire la différence. Et je sais, que des frais, j’en aurais très régulièrement : je me note donc de bien comparer le niveau de service et le modèle de tarification de ce service.  Je vois aussi que certaines entreprises ont des offres entièrement en ligne, et d’autres ont une présence physique locale, près de chez moi à Rennes – et je sais que pour beaucoup de services, comme pour ma banque par exemple, la proximité est importante.

Je fais une demande de simulation détaillée

Le coût du service de portage salarial est bien évidemment l’un des principaux critères. Chaque société affiche des honoraires, qui sont le plus souvent un pourcentage sur le montant facturé à l’entreprise ; ces honoraires sont en général compris entre 3 à 15 %. La transformation de la facturation de mon client en salaire fait également intervenir différentes taxes et prélèvements. Enfin, la gestion des frais et différents mécanismes d’optimisation salariale (proposées par certaines sociétés) peuvent varier la restitution finale. Comment s’y retrouver et pouvoir comparer ? Le plus simple et le plus sûr : demander à la société de portage une simulation détaillée en fonction de ma situation. J’aurai ainsi la lecture du coût réel du service de portage salarial et de ce que je percevrai au versement de mon salaire.

Je me renseigne sur la société de portage

Pour être dans les règles, une entreprise de portage salarial a quelques points à respecter. Selon les articles L.1254-21 à L.1254-31 du code du travail, elle doit exercer à titre exclusif son activité, car seules les sociétés de portage sont habilitées à conclure des contrats de travail dans ce domaine. Une fois par mois, elle doit également me tenir informé des éléments imputés sur mon compte d’activité. Elle doit aussi justifier à tout moment d’une garantie financière assurant le paiement des salaires, des indemnités, des cotisations et des remboursements obligatoires.

Je m’intéresse aussi à la pérennité de la structure, en vérifiant son ancienneté, son chiffre d’affaires et le nombre de consultants gérés… Enfin, je vois que des sociétés sont adhérentes à un syndicat (notamment le PEPS qui représente 85% de l’activité en France), et partagent donc des chartes de déontologie et de bonnes pratiques.

J’évalue la réactivité et l’expertise

Quelles sont mes attentes au quotidien envers une société de portage ? Étant déjà très occupé par ma mission et le développement de mon activité, mes journées sont déjà bien remplies. C’est pour cela que la réactivité est essentielle : que ce soit bien sûr sur le versement de mon salaire, la gestion de mes frais, le suivi administratif de mes clients, ou une simple question au quotidien, j’ai besoin de pouvoir m’appuyer sur un partenaire disponible et de confiance. De même, si je choisis une société de portage salarial, j’ai aussi des attentes quant à la compétence de mes interlocuteurs. Comment faire pour pouvoir évaluer ces critères, avant même d’avoir démarré cette collaboration? Je peux déjà tester la société en évaluant, dès les premières prises de contact, les délais de réponse, la pertinence des réponses à toutes mes questions sur ma situation.

Mon premier ressenti

En choisissant ma société de portage, je choisis un partenaire à même de m’accompagner au quotidien, pendant des mois et des années. Je n’oublie pas de prendre en compte mes premières impressions sur l’accueil, le contact humain et la relation personnalisée.

Newsletter