Les questions fréquentes


Quelles sont les différences entre les frais professionnels ?

Il existe 2 grandes familles de frais professionnels :
– Les frais refacturables au client final
– Les frais non-refacturables

Les frais de mission ou refacturables au client final

Dans ce cas, le client prend en charge les frais. Ces frais devront être initialement prévus dans le contrat de mission que vous aurez signé. Il existe 2 types de frais de mission :

Frais réels

Le remboursement des frais  « au réel » consiste à prendre en charge le montant exact des frais engagés au cours de la mission. Il est impératif de fournir des justificatifs qui seront transmis au client au moment de la facturation.. Le remboursement de ces frais se fera lorsque nous aurons reçu le règlement du client.

Frais au forfait

Vous négociez un montant forfaitaire de frais avec votre client. Dans ce cas, nous facturerons l’enveloppe forfaitaire prévue. Aucun justificatif ne sera transmis au client. Cependant, il est impératif de nous fournir une déclaration de frais ainsi que les justificatifs pour être remboursés du montant déclaré. Si la déclaration est inférieure au montant du forfait, le reliquat pourra être remboursé ultérieurement.

Les frais de fonctionnement ou non-refacturables

Ces frais correspondent aux dépenses engagées lors de votre activité de consultant (achat de fournitures, déplacements liés à des rendez-vous de prospection, forfait de téléphone/internet…). Il est important de les provisionner en amont avec votre Conseiller en Ressources Humaines qui se tient à votre disposition pour vous aiguiller sur le fonctionnement.

Est-ce que la gestion des congés payés est différente en portage salarial ?

La gestion des congés payés en portage salarial est la même qu’un salarié classique. Vous disposez de 25 jours de congés payés par an soit 2,08 par mois. Par conséquent, vos congés sont provisionnés et payés par anticipation. Ils vous sont donc payés tous les mois sans exception.

Lorsque vous voulez vous absenter pour des congés, ces jours ne sont pas payés. Vous avez malgré tout la possibilité de mettre de l’argent de côté sur votre compte consultant  pour bénéficier d’un salaire lors de vos journées d’absence.

En cas de d’arrêt de travail, quelles sont les étapes à suivre ?

Lorsque vous êtes malade, vous devez adresser votre arrêt de travail complété sous 48 h : les volets 1 et 2 au service médical de votre caisse d’assurance maladie ; le volet 3 à votre employeur, AD’Missions.

C’est la sécurité sociale qui se charge de maintenir votre salaire sous forme d’indemnités journalières après la déclaration. Vous pouvez utiliser la trésorerie de votre compte consultant pour maintenir votre salaire le temps de votre période d’arrêt. En effet, la sécurité sociale vous versera des indemnités journalières mais elles ne compenseront pas la totalité de votre salaire.

Lorsque vous prévoyez de prendre un congé maternité / paternité, vous devez envoyer en amont votre demande d’absence avec les dates souhaitées à AD’Missions qui se chargera des démarches auprès de la CPAM.

Comment s’effectue la gestion de la sous-traitance chez AD’Missions ?

Vous avez une mission et vous avez besoin de l’aide d’un autre consultant ou d’une entreprise tierce ? En portage salarial, c’est possible. Si vous avez identifié la sous-traitance que vous souhaitez dès le début de votre mission, vous pouvez l’écrire sur le contrat commercial. Par la suite, Il suffira simplement que le sous-traitant facture AD’Missions.

Dans le cas où le sous-traitant ne peut pas faire de facture car il n’a pas d’immatriculation (n° SIRET), vous pourrez l’inviter à être hébergé par AD’Missions. Il vous faudra prévenir votre CRH dans tous les cas pour gérer votre demande de sous-traitance.

Bon à savoir : vous restez libre de votre sous-traitance quelque soit la solution envisagée.

Newsletter