Freelance : 8 conseils pour trouver ses premiers clients.

trouver ses premiers clients

Ça y est ! Vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure du travail en freelance. Votre projet est arrivé à maturité ; vous avez trouvé des financements ; vous avez réfléchi à votre statut mais une question importante subsiste : comment trouver les premiers clients ? Et donc comment se vendre. Car si vous êtes un expert dans votre domaine, la communication est un métier à part entière.
Suivez ce petit guide pour créer votre répertoire professionnel.
 

1. Mettez-vous à la place de vos premiers clients et posez-leurs des questions

Avant de démarrer votre activité de freelance, recherchez les différents types de premiers clients qui seraient intéressés par votre profil et n’hésitez pas à prendre contact avec eux ne serait-ce que pour leur poser des questions : « Pourquoi recruteriez-vous une personne freelance ? » ; « Où et comment trouvez-vous vos freelances ? » ; « Quels types de services attendez-vous de ces derniers ? » Cela va vous permettre de cerner les problématiques potentielles auxquelles vous allez faire face dans un futur proche. Vous n’aurez sans doute pas de réponse à tous vos mails mais sachez qu’en général les entreprises que vous contacterez seront flattées que vous fassiez appel à leur expertise. Vous devriez avoir certains bons retours.

 

2. Demandez conseils aux personnes exerçant le même métier que vous

Avec votre statut freelance, vous appartenez à un nouveau réseau professionnel. Grâce à Google et aux réseaux sociaux, vous trouverez facilement d’autre freelances de votre secteur, confrontés aux mêmes problématiques que vous. Il s’agit, certes, de concurrents, mais la compétition est très importante pour le business. Il suffit de voir où s’implantent les agences immobilières par exemple : elles sont toutes dans la même rue ! N’hésitez donc pas à contacter ces professionnels qui vous donneront sans aucun doute de précieux conseils de communication. L’expérience fait souvent bien les choses.

 

3. Créez des produits types et montrez votre savoir-faire

Lorsque vous contactez vos premiers clients, il faut leur montrer ce que vous savez faire. Pour ce faire, n’hésitez pas à créer un book ou un portfolio, regroupant plusieurs exemples de vos travaux. Vidéos, site Internet, support papier… utilisez tous les outils qui s’offrent à vous. Si vous êtes coach professionnel, vous pouvez, par exemple, réaliser une vidéo démo d’une séance, sur un format assez court. Vous êtes nombreux freelances sur le marché, mais pouvez vous démarquer par vos compétences et spécialisations. Mettez en avant votre expertise à tout prix.

 

4. Communiquez sur internet

Maintenant que vous avez un bagage, vous pouvez commencer à démarcher sur le web :
– Sur les réseaux sociaux (Linkedin, Facebook, Twitter, ou encore les réseaux dédiés aux freelances tels que Malt) : créez un profil avec soin, soyez clair et concis, mettez en valeur vos coordonnées. N’hésitez pas à contacter, à liker, à retweeter, à adhérer à des groupes. Plus vous serez vu, plus vous créerez l’envie. Attention, toutefois, à toujours rester professionnel. Les réputations, bonnes ou mauvaises, vont très vite.
– Sur Google : allez directement sur les sites des entreprises qui vous intéressent et pour lesquelles vous aimeriez travailler. Appelez-les et envoyez-leur des mails pour leur montrer ce que vous savez faire. Expliquez pourquoi vous les contactez et ce que vous pouvez leur apporter. Plus votre message est clair, plus vous êtes percutant.
– Créez un site internet : cela reste une bonne vitrine qui travaille sans vous. Sur ce site, mettez en évidence vos coordonnées et soignez votre présentation. Vous pouvez faire appel à des spécialistes pour mettre en forme ce que vous cherchez à transmettre.

 

5. Communiquez en personne

C’est toujours rassurant de parler à quelqu’un en direct, alors pourquoi ne pas vous rendre à des salons, à des forums ou encore des séminaires pour rencontrer des gens ? Vous pourrez échanger avec des freelances qui vous apporteront leurs expériences, et avec d’éventuels prospects. Veillez toujours à garder en tête que vous vous présentez en professionnel et que vous êtes là pour délivrer un message.

 

6. Utilisez vos contacts existants

C’est une idée simple mais essentielle. Comparez votre profil Facebook avec 4 ou 5 amis et comptez le nombre de personnes que vous comptabilisez au total. Imaginez la même chose avec 500 personnes. Les contacts et le bouche-à-oreille restent les valeurs les plus sûres pour trouver du travail. Se faire recommander est rassurant à la fois pour vous et pour votre client.

 

7. Trouvez des partenaires freelances

Vous appartenez à un réseau de professionnels et vous vous rendez compte que votre activité serait complémentaire avec celle d’autres freelances. N’hésitez pas à les contacter et à leur proposer une alliance win/win. Vous pouvez réciproquement vous apporter de nouveaux clients.

 

8. Travaillez gratuitement (intelligemment)

Oui, travailler gratuitement peut sembler dévalorisant, mais cela peut parfois être le moyen d’acquérir de nombreux nouveaux clients. Imaginez que votre ville n’ait pas de site internet et que vous soyez, justement, webdesigner. Rien ne vous empêche de proposer vos services pour créer ce site, en apposant une mention spéciale à votre travail. Parmi ses futurs visiteurs se trouvent des clients potentiels !

 

Vous l’aurez compris, trouver ses premiers clients n’est chose aisée, et cela demande du temps. Au début, vous passerez la plupart de votre temps à démarcher et à vous vendre. Cela fait partie de votre travail de freelance. Puis, lorsque vous aurez vos premiers clients, ne négligez pas votre communication et entretenez vos relations. Et si vous manquez de temps pour faire tout ça ? Envisagez le portage salarial.