Entreprise individuelle vs portage salarial


En devenant travailler indépendant, la question du statut à choisir est très importante. Si vous prévoyez de dépasser le plafond de la micro-entreprise, deux choix se démarquent : portage salarial ou entreprise individuelle ? Pour faire le meilleur choix sur les avantages de ces deux statuts, nous faisons le point.

Avant de faire son choix, il faut bien comprendre les tenants et les aboutissants des deux statuts. L’entreprise individuelle ou EIRL sont des entreprises dont la propriété est exclusive à une personne physique. Le portage salarial est différent car aucune entreprise n’est créée. Cela implique une relation contractuelle tripartite entre un salarié porté, la société de portage et des entreprises clientes.

Comment bien faire son choix ? Quels sont les impacts sur votre activité en fonction de votre activité ?

L’entreprise individuelle : avantages et inconvénients

L’avantage de l’entreprise individuelle est la facilité de sa mise en place. Il n’y a pas de capital minimal de départ et le freelance est totalement autonome dans sa gestion.

De plus son avantage est également la rémunération, en effet, cette dernière est plus importante qu’en portage salarial, notamment car il n’y a pas de frais de gestion. Mais cette hausse de salaire implique une augmenter des tâches administratives auxquels le consultant va être confronté : paperasse, gestion de clients, paiement des impôts, absence de chômage…

Dernier inconvénient, le patrimoine personnel de l’entrepreneur peut être mis en danger en cas de difficultés financières. En effet, il n’y a pas d’obligation d’ouvrir un compte bancaire, donc le patrimoine personnel est automatique engagé. L’entrepreneur peut donc risquer d’être poursuivi par ses créanciers et d’exposer l’ensemble de ses biens, professionnels ou non.

Le portage salarial : indépendance et accompagnement

Le portage salarial comprend de nombreux avantages également. Contrairement à tout autre statut juridique, le portage salarial ne requiert aucune immatriculation ou toute autre déclaration auprès d’instances publiques. C’est donc la solution la plus facile à mettre en place et convient parfaitement pour un début d’activité en indépendant.

En devenant salarié porté, l’indépendant dispose de la même indépendance qu’une personne en entreprise individuelle et profiter également des avantages du salariat classique « sécurité sociale, prévoyance, retraite, chômage et même mutuelle ! De plus, contrairement à l’entreprise individuelle, le consultant ne met pas en danger son patrimoine personnel et est soulagé de toute la partie administrative qui est à la charge de la société de portage salarial.

Passer en portage salarial est donc un gain de temps qui peut être précieux pour mieux concilier sa vie personnelle et professionnelle ou se consacrer exclusivement à sa mission ou encore de la prospection.

Pour approfondir le sujet :

Newsletter