La facturation en portage salarial

Si vous faites appel à une société de portage salarial, afin de pouvoir exercer en tant que consultant indépendant, sachez que c’est cette société qui facturera vos prestations à vos clients. Elle vous versera ensuite votre salaire, représentant une partie du montant facturé, puis encaissé. 

Avec ce système, vous êtes donc salarié de la société de portage. Cette dernière prélèvera une comission entre 5 et 10 % du montant de chacune de vos prestations. Elle doit en effet se rétribuer puisqu’elle vous déleste de toutes les démarches administratives et se charge de payer les cotisations salariales et patronales, généralement assez élevées.

Une fois la commission de la société, mais aussi les fameuses cotisations sus-citées réglées, il vous restera donc environ 45 % du montant facturé au départ. Cela peut vous sembler peu, mais la bonne nouvelle est que vous n’avez rien à faire, outre d'exercer votre métier et vendre vos services.

Pour mieux comprendre le fonctionnement du portage salarial, suivez le guide : Gérer ses missions avec le portage salarial.

Facturer en portage salarial : est-ce avantageux ?

La différence avec le statut d’auto-entrepreneur

Beaucoup d’hommes et de femmes souhaitant devenir travailleurs indépendants hésitent entre le statut d’auto-entrepreneur et faire appel à une société de portage salarial. Le choix n’est pas simple, puisque chacun a ses avantages, mais également ses inconvénients.

Concernant les bénéfices financiers, facturer en tant qu’auto-entrepreneur permet d’empocher environ 70 % du montant facturé, étant donné que les cotisations sociales ne sont pas très élevées. La différence avec les salariés du portage peut alors paraître avantageuse. Sachez cependant que l’auto-entrepreneuriat n’est pas forcément simple à vivre au quotidien. En effet, la personne doit tout gérer seule, sans assistance, ce qui n’est pas toujours aisé. Mais, dans l’ensemble, ça l’est tout de même plus qu’une entreprise individuelle classique.

Alors à vous de voir lequel de ces deux statuts pourrait le mieux correspondre à vos attentes et à votre crédibilité, notamment par rapport au nombre de clients que vous envisagez d’avoir.

Plusieurs façons de facturer

Selon vos missions, la facturation ne sera pas la même. En effet, si votre client a besoin de vos services sur une durée de plusieurs mois, par exemple, il vous sera possible d’opter pour une facturation sous forme d'abonnement. La plupart du temps, la somme sera identique, puisque vous vous serez mis d’accord sur le travail que vous aurez à accomplir. Bien sûr, si des modifications surgissent, il sera toujours possible de modifier les montants.

Concernant les missions ponctuelles, votre facturation se fera au forfait

Pour approfondir le sujet :