Le personal branding : une vraie plus-value pour les freelances

personal branding

Pour attirer de nouveaux clients, maîtriser son image est essentiel. Un travailleur indépendant doit non seulement être visible, mais également crédible dans sa fonction – qu’il soit en portage salarial ou non. Faire sa propre promotion, c’est le principe du personal branding, aujourd’hui largement influencé par le web et les réseaux sociaux.

Le personal branding, ou l’art de savoir se vendre, est une compétence clé pour les travailleurs indépendants. En effet, pour recruter de nouveaux clients, vous devez soigner tant votre visibilité que votre image d’expert, et gérer cette dernière comme vous pourriez le faire avec une marque. Cela vous permettra de vous démarquer de la concurrence, d’être plus facilement remarqué par les entreprises à la recherche d’un prestataire, mais aussi d’entretenir vos relations avec votre clientèle active.

 

Personal branding : misez sur le web pour accroître votre notoriété…

Aujourd’hui, le personal branding passe en grande partie par le web, d’où l’intérêt de veiller à son e-réputation. Lorsqu’une entreprise a besoin d’un prestataire, elle va généralement le chercher sur Internet. Vous devez donc être suffisamment visible pour qu’elle vous trouve. Ensuite, si votre profil l’intéresse, elle va probablement se renseigner sur vous avant toute collaboration. Mieux vaut donc surveiller régulièrement ce que l’on trouve en tapant votre nom sur Google…

Pour ce qui est de construire votre image, mieux vaut opter pour une stratégie multicanale. Commencez par créer un site web, qui sera une vitrine de votre expertise et de vos prestations. Pour mettre toutes les chances de votre côté, ajoutez-y votre portfolio et une page de présentation, sans oublier vos coordonnées. Pour valoriser votre expertise, vous pouvez également tenir un blog. Celui-ci vous permet de partager vos expériences de façon plus détaillée, et de commenter l’actualité de votre secteur. Enfin, ne négligez pas les réseaux sociaux – en particulier LinkedIn. Mettez votre profil à jour régulièrement, détaillez vos précédentes missions, mettez en valeur vos compétences et les points forts de votre offre… C’est également le bon endroit pour communiquer avec d’autres professionnels et partager des contenus en lien avec votre activité.

… Sans oublier les échanges « in real life »

Si le web est aujourd’hui indispensable pour asseoir votre image, il ne faut pas totalement négliger les échanges physiques. Participer à des soirées networking ou animer des conférences sont également de bons moyens d’accroître votre notoriété et de démontrer votre valeur ajoutée. Lorsque vous communiquez avec des clients ou des prospects, faites attention aux messages que vous véhiculez, tant à travers vos paroles que votre langage corporel. Vous pouvez également miser sur des cartes de visite originales (pourquoi pas agrémentées d’un QR code qui renvoie vers votre site) ou une plaquette commerciale, afin de mieux marquer les esprits de vos prospects.

 

Vous l’aurez compris, le personal branding est le pilier du développement de votre activité de freelance. Car, en tant qu’indépendant, vous êtes votre propre entreprise et devez donc veiller à votre image de marque et à votre réputation. De cette stratégie de communication et d’autopromotion va dépendre votre capacité à vous démarquer de la concurrence et à attirer et fidéliser de nouveaux clients.