Mis à jour le Monday, July 19, 2021

Véritable expert en aéronautique, l’ingénieur aéronautique est chargé de concevoir, fabriquer, tester, entretenir et commercialiser des hélicoptères et avions. Intervenant aussi bien dans le civil que dans le domaine militaire, ce professionnel peut également être amené à se charger de la conception des satellites, des missiles, ou encore des lanceurs spatiaux. Avec des missions très diversifiées, l’ingénieur aéronautique tente au quotidien de proposer des solutions toujours plus performantes.

Si l’ingénieur aéronautique est souvent embauché en CDI dans de grandes structures, ou qu’il travaille beaucoup pour le gouvernement, il peut également exercer son métier en tant qu’indépendant. Dans ce cadre-là, devenir ingénieur aéronautique en portage salarial s’avère être une solution très avantageuse.

Ad’Missions vous propose alors une fiche métier détaillée pour découvrir la profession d’ingénieur aéronautique. Vous apprendrez alors tous les avantages à exercer cette activité en portage salarial.

Ingénieur utilisant une tablette

Ingénieur aéronautique : définition et fonction du poste

Le métier d’ingénieur aéronautique est extrêmement diversifié, et peut toucher à une multitude de domaines d’expertise, comme l’électronique, l’informatique, la mécanique, l’optique, ou encore l’aérodynamisme. Chargé de concevoir des avions et hélicoptères, des pièces à la pointe de la technologie, ou encore des systèmes logiciels, l’ingénieur aéronautique a de nombreuses missions :

  • Mettre au point des pièces pour hélicoptères, avions, missiles, engins militaires, satellites et lanceurs spatiaux ;
  • Concevoir des appareils de contrôle fiables et performants afin de procéder à des tests et simulations en conditions réelles ;
  • Créer des logiciels de calcul qui seront utilisés à bord ou permettront de détecter des anomalies ;
  • Coordonner la fabrication, l’entretien et la maintenance des pièces ou prototypes ;
  • Contribuer à la commercialisation des solutions ;
  • Concevoir des solutions de haute technologie en recherchant les matériaux de pointe les plus performants ;
  • Imaginer des logiciels de guidage des satellites, avions ou hélicoptères.

Études et formations : comment devenir ingénieur aéronautique ?

Le métier d’ingénieur aéronautique est extrêmement exigeant et pointu. Il requiert donc une solide formation technique. Il est conseillé d’obtenir avant tout un baccalauréat scientifique, avant de se lancer dans une formation diplômante dans le domaine de l’aéronautique. Cela peut se faire en passant par une Grande École d’Ingénieurs. L’école peut être spécialisée en aéronautique, comme l’ENAC ou l’IPSA. Mais elle peut aussi être généraliste. Il est également possible de devenir ingénieur aéronautique en passant par l’université. Un Master professionnel avec une spécialité en aéronautique, en énergétique, ou encore en mécanique des fluides, permet d’obtenir les connaissances nécessaires à l’exercice du métier d’ingénieur aéronautique.

Dans tous les cas, un bac +5 minimum est exigé pour devenir ingénieur aéronautique.

Compétences et talents requis : quelles sont les qualités nécessaires à l’ingénieur aéronautique ?

Aussi rigoureux que diversifié, le métier d’ingénieur aéronautique exige d’avoir certaines compétences techniques et aptitudes professionnelles. Il doit évidemment maîtriser à la perfection les technologies, et avoir de solides connaissances en électronique, mécanique, télécommunication, mécanique des fluides…

Ce sont surtout ces aptitudes qui feront de lui un bon professionnel. Aussi, on attend plusieurs choses d’un ingénieur aéronautique :

  • Être très créatif, et avoir l’esprit ouvert ;
  • Avoir des facilités pour s’intégrer et travailler dans une équipe multidisciplinaire ;
  • Avoir d’excellentes capacités de synthèse ;
  • Maîtriser l’anglais technique ;
  • Être polyvalent et maîtriser simultanément les aspects économiques, les contraintes techniques, ou encore les délais ;
  • S’intéresser aux nouvelles technologies ;
  • Avoir une bonne gestion du stress et des imprévus.

Principaux recruteurs : où se faire embaucher ?

Les ingénieurs aéronautiques sont très souvent recrutés par de grands constructeurs, comme c’est le cas de Dassault Aviation, EADS, ou encore Eurocopter. Ils travaillent également beaucoup pour le gouvernement, ou pour des organismes de recherche.

Mais de plus en plus de professionnels choisissent de devenir ingénieurs aéronautiques indépendants. Ils passent ainsi de projet en projet, au fil des demandes et des besoins. C’est un moyen de diversifier son activité, tout en gardant le contrôle complet et en profitant d’une grande liberté. Le portage salarial est particulièrement confortable pour les ingénieurs aéronautiques à leur compte.

Carrières et évolutions : quelles sont les évolutions de postes envisageables ?

Si l’ingénieur aéronautique débutant commencera par de petits projets, souvent attribués par un bureau d’études, il pourra rapidement prendre de plus grandes responsabilités. Des projets plus complexes et de plus grande envergure lui seront alors confiés au sein de l’entreprise.

Avec le temps, le professionnel peut décider de se spécialiser dans une branche particulière, et ainsi augmenter son expertise dans un domaine très pointu. L’ingénieur aéronautique peut ensuite envisager des postes au niveau commercial, ou devenir chef de groupe, puis responsable technique.

L’évolution de l’ingénieur aéronautique se fait beaucoup avec l’expérience et l’acquisition d’un savoir-faire de plus en plus affûté.

Questions-Réponses relatives au portage salarial

Quels sont les frais d’un ingénieur aéronautique en portage salarial ?

En travaillant avec une entreprise de portage salarial, l’ingénieur aéronautique s’engage à régler mensuellement des frais de gestion. Ces frais comprennent une partie du chiffre d’affaires (négociée à la signature du contrat). Ils seront directement déduits du salaire mensuel.

Quels profils d’ingénieur aéronautique doit-on avoir pour travailler en portage salarial ?

Les entreprises de portage salarial ne recherchent pas un unique profil de professionnel. La majorité des ingénieurs aéronautiques en portage salarial sont des cadres en recherche d’activité, mais on retrouve aussi beaucoup de cadres à la retraite, ou de travailleurs indépendants.

Est-ce compliqué de créer son entreprise en tant qu’ingénieur aéronautique salarié porté ?

Passer par une société de portage salarial permet de simplifier de nombreuses procédures, et notamment la création d’entreprise. Il suffira pour l’ingénieur aéronautique de signer un contrat avec l’entreprise de portage (CDI ou CDD). Cette dernière prendra alors en charge les cotisations sociales et toutes les tâches administratives, le tout dans un cadre légal strict et appuyé par une convention collective.

Comment choisir sa société de portage salarial ?

Les entreprises de portage salarial sont nombreuses, alors il faut se tourner vers celle qui vous inspire le plus confiance. Pour cela, basez-vous sur la notoriété de la société, mais aussi son expertise, et la qualité des services proposés. Portez également votre attention sur les frais de gestion, qui doivent être annoncés distinctement, et doivent être compris entre 5 et 12 %.
Je note cette page
noter