Portage salarial : pourquoi choisir ce statut dans les métiers du digital ?


Le portage salarial est une forme d’emploi qui correspond aux réalités nouvelles du marché du travail. Face à la transition digitale, à l’effacement des modèles traditionnels, à la flexibilisation du marché du travail et à l’émergence de la mobilité, le salarié en CDI classique est en effet de moins en moins la règle. Alors, quels sont les avantages de ce statut pour les métiers du digital ? Eléments de réponse.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un statut professionnel impliquant trois acteurs, à savoir le salarié porté, la société de portage et l’entreprise cliente. Les trois parties de cette relation interagissent afin de délivrer une prestation.

Le salarié porté signe un contrat de travail avec l’entreprise de portage. Ce contrat comporte les règles de la relation commerciale qui les unit dans le cadre de la mission professionnelle requise par le client. Pour définir l’accueil et les locaux du consultant lors de sa mission, une convention de portage est signée. Ce document mentionne également les frais de gestion, de mission, ainsi que les règles de protection sociale et de cotisation qui s’appliquent au professionnel.

Enfin, dans le but de définir un cadre à la mission réalisée, le consultant et le client établissent un contrat de prestation qui comporte des informations relatives au prix, à la durée et aux objectifs à remplir.

Métiers du digital : quels sont les avantages de faire du portage ?

Pour les professionnels du digital, le portage salarial se présente comme une solution très avantageuse. En effet, d’une part ils bénéficient d’une couverture sociale proche de celle des salariés classiques, ainsi que d’une assurance responsabilité civile et d’une mutuelle, tout en cotisant pour leur retraite et en s’ouvrant le droit au chômage.

Le consultant profite du réseau professionnel de la société de portage salarial, dynamisant sa carrière, et a la possibilité de suivre des formations pour monter en compétence. Enfin, il s’agit d’un statut relativement autonome, dépourvu de contraintes administratives, car le consultant ne les prend pas en charge.

En d’autres termes, faire le choix de ce statut revient à bénéficier de tous les avantages du salariat, moins les inconvénients. Les métiers du digital étant amenés à évoluer énormément, il s’agit d’une structure professionnelle tout à fait adaptée aux besoins de ce secteur. Les professionnels sont amenés à profiter d’une véritable flexibilité et d’une réelle autonomie, tout en bénéficiant d’un statut sécurisant.

De plus, les métiers du digital ne nécessitent pas spécialement une présence continue dans l’entreprise, une personne en CDI peut s’avérer peu rentable pour les employeurs. Alors que grâce au portage salarial, on optimise les missions et l’on gagne en flexibilité sur la durée. Voilà pourquoi le portage salarial touche de plus en plus les métiers du digital tels que les consultants SEO, les rédacteurs web, les chefs de projet digitaux, ou encore les ingénieur informatique.

Newsletter