Le portage salarial, de nombreux avantages pour les retraités


Lorsque la retraite arrive, le temps libre devient très important et de nombreux retraités décident de continuer à travailler. Différentes manières existent pour travailler une fois retraité : le cumul emploi-retraite, la retraite progressive, etc. Mais lorsqu’on atteste d’une longue expérience dans un domaine d’expertise, le portage salarial peut s’avérer le plus utile car il offre de nombreux avantages. Explications.

Le portage salarial, de nombreux avantages pour les retraités

Lorsque l’on arrive au moment de la retraite, les revenus sont revus à la baisse et ce changement n’est pas toujours bienvenu. Obtenir le statut de salarié porté permet de continuer à exercer une activité pour gagner de l’argent et vivre plus confortablement. De plus, le cumul des statuts de portage salarial et retraite, entré en vigueur en 2009 avec la loi de financement de la Sécurité sociale, offre une grande flexibilité aux retraités portés. Le premier avantage d’un retraité en portage est donc le confort financier que cela apporte pour répondre aux besoins quotidiens sans se priver.

Si l’idée de devenir retraité en portage semble séduisant, il ne faut pas oublier qu’avant d’accéder à ce statut, il faut être prêt à trouver une mission et négocier son tarif. Par ailleurs, renseignez-vous sur la loi de financement de la Sécurité Sociale de 2009 qui vous donne de nombreux droits sur le cumul d’emploi-retraite.

Comment cumuler la retraite et le salaire du portage salarial ?

Pour pouvoir accéder à un emploi en cumulant la retraite de base et la retraite complémentaire, il faut bien s’organiser. En effet, en cas de dépassement de seuil, les revenus seront revus à la baisse et il faudra choisir entre les revenus de la retraite ou ceux du milieu professionnel.

Pour profiter pleinement du statut de salarié porté en étant retraité, vous devez tout d’abord remplir ces conditions :

  • atteindre l’âge légal du départ en retraite
  • valider le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite à taux plein
  • avoir atteint l’âge légal qui permet de bénéficier de la retraite à taux plein.
  • s’assurer que les pensions des régimes de retraite complémentaires sont liquidées afin d’éviter tout problème en devenant retraité en portage.

Un cumul partiel peut également être mis en place, lorsque les critères ci-dessus ne sont pas remplis. Il existe un plafond à ne pas dépasser au niveau des revenus bruts incluant donc la retraite et le portage salarial. Ces seuils sont assez similaires dans leur fonctionnement, qu’il s’agisse de la retraite principale ou de la retraite complémentaire.

  • Pour la pension de base, le cumul des revenus de retraite et portage salarial ne peut pas excéder 160 % du SMIC ou bien la moyenne des 3 derniers mois.
  • Pour toute pension de retraite complémentaire, la méthode de cumul est la même, mais se base sur un calcul du SMIC de 1820 h/an et prend en considération le dernier revenu salarié revalorisé.

Il est avantageux d’allier portage salarial et retraite pour bénéficier de revenus plus élevés, mais pas seulement. Ce choix permet de continuer à exercer votre expertise dans un cadre qui vous correspond, car le salarié porté gère ses missions en totale autonomie, tout en bénéficiant des avantages sociaux du statut de salarié. Pour devenir retraité en portage, AD’Missions vous accompagne pour vous permettre d’exercer sereinement.

Newsletter