Consultants à l’international : comment trouver des missions quand on est à l’étranger ?


Le portage salarial international conduit à réaliser régulièrement des missions à l’étranger rémunérées. Les consultants à l’international sont toutefois confrontés à la question de la prospection. Comment trouver des missions intéressantes ? Voici quelques pistes de réflexion.

Comment choisir sa destination ?

Pour les consultants à l’international, un grand nombre d’éléments doivent être pris en compte pour faire le bon choix : la situation familiale, les langues étrangères faisant partie de l’apanage du consultant, son secteur d’activité, et bien sûr ses préférences personnelles. En effet, un salarié peut préférer travailler en zone rurale, tandis qu’un autre privilégiera les centres-villes.

Mais d’autres facteurs doivent également être pris en compte, comme la conjoncture économique locale, le décalage horaire, les banques et assurances, ou encore les frais de téléphonie. Tout cela doit faire partie de la planification du salarié en portage salarial international afin d’éviter les mauvaises surprises.

En 2019, les cinq destinations privilégiées des consultants à l’international étaient Londres, New York, Singapour, Toronto et San Francisco.

Comment les consultants à l’international doivent-ils rechercher leurs missions ?

Le réflexe de prospection doit être de s’inscrire sur l’ensemble des sites d’emploi locaux. Les sites internationaux de recrutement de freelance peuvent également être une bonne option.

Mais d’autres solutions s’offrent aux salariés portés, à savoir les espaces de coworking, les groupes locaux ou encore les réseaux sociaux. L’objectif doit être de trouver des missions optimisées et conformes à votre profil professionnel. Le facteur essentiel est sans doute votre maîtrise de langue parlée dans le pays concerné. Si vous parlez une à deux langues en plus de votre langue maternelle, vous démarrez avec un avantage certain.

Toutefois, certaines entreprises sont à la recherche, à l’étranger, de freelances francophones. Votre langue maternelle ne doit donc pas être négligée, puisqu’elle représente elle aussi un véritable atout pour votre carrière.

Quid du réseau ?

Les consultants à l’international doivent par ailleurs faire jouer leur crédibilité, leur expertise et leur réputation. Pour cela, ils peuvent faire appel à leurs anciens collègues ainsi qu’à l’ensemble de leur réseau professionnel pour bénéficier de témoignages sur leur site web, par email ou encore sur les réseaux sociaux tels que Linkedin.

L’idée est ici de démontrer que vous avez déjà fait vos preuves, que des entreprises vous confiance et qu’il est possible de vous confier des missions à la fois intéressantes et rémunératrices.

Newsletter