Formation professionnelle : ce qui change pour les salariés portés en 2019


En choisissant le portage salarial, un freelance s’offre l’accès à la formation professionnelle. Un droit essentiel qui va connaître plusieurs chamboulements en 2019 avec la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Votée pendant l’été 2018, la loi sur la formation professionnelle, aussi appelée loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, veut révolutionner un domaine laissé trop longtemps en jachère. L’objectif de ce texte est bien sûr de réformer l’apprentissage et la formation professionnelle, mais aussi de mettre en place des mesures complémentaires, comme l’élargissement de l’assurance-chômage, l’égalité femmes-hommes, l’emploi de personnes handicapées et la lutte contre les fraudes du travail détaché.

Comme tous les salariés, les freelances portés en portage salarial sont concernés par cette mesure pilotée par la ministre du Travail Muriel Pénicaud.

Le CPF passe en euros

Mis en place en 2015, le Compte Personnel de Formation (CPF) permet aux salariés de cumuler des heures (24h/an) pour financer une formation. Avec la réforme, on ne parle plus horaire, mais numéraire. « Chaque actif disposera de 500 euros par an sur son CPF pour se former, et jusqu’à 800 euros pour les moins qualifiés, soit respectivement 5 000 et 8 000 euros de budget sur dix ans », précise la loi. Une aubaine pour les salariés qui peuvent oublier les montages financiers parfois requis lors d’une demande de formation.

Une application comme nouvel intermédiaire

Pour permettre à tous les actifs de bénéficier des avantages de la formation professionnelle, un nouvel interlocuteur devrait entrer en jeu en 2019 : une application. Cette dernière, prévue pour l’automne, a pour ambition de donner à tous un accès simple et égal à la formation. Grâce à cette application, chaque actif, avec son CPF et sans intermédiaire, pourra comparer la qualité des formations des organismes certifiés, le taux de réussite, la satisfaction des utilisateurs, et ainsi trouver la formation correspondant à ses aspirations professionnelles, mais aussi s’inscrire et payer en ligne.

Le CIF remplacé

Le Congé Individuel de Formation (CIF) n’est plus d’actualité. Il est remplacé par le CPF de transition professionnelle ! En effet, fini le CIF qui permettait de financer une formation longue tout en percevant son  salaire ou une partie de celui-ci. Dès le 1er janvier 2019, il est remplacé par le Compte Personnel de Formation de transition professionnelle. Ce dernier offrira la possibilité aux actifs de changer de métier dans le cadre d’un projet de transition professionnelle, tout en bénéficiant d’un congé pendant cette période.

Newsletter