Être un consultant formateur sous le régime du portage salarial


Les entreprises sont tenues d’organiser régulièrement des formations métiers pour leurs employés dans le cadre d’une montée en compétences. Également, qu’il s’agisse de formation à distance ou auprès d’un organisme de formation, les jeunes diplômés cherchent continuellement à compléter leurs connaissances techniques pour faciliter leur insertion sur le marché du travail.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, le métier de formateur est devenu très prisé, surtout si le consultant a acquis une expérience professionnelle riche et fructueuse. Grâce au portage salarial, devenir consultant indépendant formateur est beaucoup plus simple, tout comme d’autres métiers.

Pourquoi devenir consultant formateur en portage salarial ?

Le portage salarial présente divers atouts pour le métier de consultant. Entre autres : l’autonomie d’un créateur d’entreprise (entreprise individuelle ou micro-entreprise) et les avantages sociaux du salariat (couverture sociale, assurance chômage, retraite, etc.). 

Le formateur indépendant sous le régime du portage salarial est libre de choisir ses clients et de négocier ses honoraires, tout en respectant le lien de subordination avec une société de portage salarial. Cette dernière se charge de tous les travaux administratifs : facturation, comptabilité, fiscalité, signature de contrat de prestations, déclaration à l’URSSAF, versement du salaire, charges sociales et patronales, etc.

Le consultant freelance est ainsi déchargé de toutes les contraintes administratives pour mieux se concentrer sur ses formations. Le choix du statut juridique et les charges comptables ne sont plus une préoccupation pour le salarié porté.

En outre, être indépendant et trouver de nouveaux clients n’est pas une mince affaire. L’entreprise de portage permet de gagner en crédibilité, ce qui facilite les partenariats et la signature de contrats commerciaux. La société de portage se charge parfois d’organiser des formations de formateurs afin de les aider à améliorer leurs compétences pédagogiques au fil des années.

Contrairement aux travailleurs indépendants, les salariés portés ont la garantie d’une rémunération nette dès le premier mois comme le stipule la convention collective du portage salarial et les textes de loi.

Comment devenir indépendant sous le régime du portage salarial ?

Par exemple, que vous soyez chef de projet, consultant informatique, consultant marketing, que vous songez à devenir formateur dans le cadre d’une reconversion professionnelle, vous aurez suffisamment à faire avec la mise en place de votre enseignement, pour ne pas perdre votre temps en tâches administratives.

En vous rapprochant d’une société de portage, vous pourrez prendre connaissance de ce qu’elle sera en mesure de vous proposer, mais aussi leur présenter votre offre de services.

Votre parcours professionnel et vos qualifications vous permettront probablement de signer votre contrat à durée déterminée ou à durée indéterminée avec la société de portage et trouver vos premiers clients.

Pour approfondir le sujet :

Newsletter