Obtenir une avance sur salaire avec le portage salarial


Le portage salarial est la solution pour se lancer en tant que salarié indépendant. La stabilité que peut procurer ce statut est non négligeable. Il convient parfaitement à un jeune diplômé voulant se lancer dans la vie active, comme à toute personne en cours de reconversion professionnelle. Or, il est bon de connaître toutes les subtilités de ce statut pour ne pas avoir de surprises lors du déroulement de votre activité.

Comment le paiement des salaires est-il géré ?

Vous allez être indépendant au sein d’une société de portage salarial. Au moment du versement de votre salaire, le montant ne sera pas à équivalent de la totalité de la facture. La société de portage va effectuer des prélèvements sociaux et des frais de fonctionnement. Grâce à ces prélèvements, vous bénéficiez d’un statut de salarié, contrairement aux autres travailleurs indépendants. Votre salaire sera versé tous les mois et vous n’aurez besoin de vous occuper d’aucune tâche administrative.

Avance sur salaire et frais professionnels, comment ça marche en portage salarial ?

Contrairement au statut de micro-entrepreneur, le travailleur porté est salarié. Il ne va donc pas avoir à faire sa comptabilité ni être affilié au RSI. Les choses lui sont facilitées car elles sont prises en charge par sa société de portage.

Les avances sur salaire dépendent de la société de portage avec laquelle vous allez travailler. Vous devez fixer la possibilité d’une avance lorsque vous signez votre contrat de travail avec la société. Il est possible d’avoir des avances sur salaire dès l’émission de la facture de votre mission. Autrement, il est possible de recevoir une avance lors de la réception du règlement du client. L’avance représente en général entre 5 et 7,5 % du montant total. Il est important de demander dès le début ces informations à votre société de portage pour connaître tous vos droits.

Les frais professionnels peuvent être déclarés par un salarié porté (ce qui n’est pas le cas au sein d’une micro-entreprise). Les frais peuvent être divers, à savoir :

  • Transport (bus, train, métro, essence, etc.).
  • Restauration (bar, restaurant, etc.).
  • Matériel (ordinateur, tablette, portable, etc.).
  • Frais d’activité (publicité, flyer, etc.).

Les remboursements des frais professionnels sont fixés avec la société de portage salarial. Ceux-ci peuvent aller jusqu’à 30 % du chiffre d’affaires HT (hors taxes) du salarié porté.

Pour approfondir le sujet :

Newsletter