01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h
01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h

Le formateur est amené à animer des formations à distance, ou en présentiel, auprès d’adultes, de salariés ou de demandeurs d’emplois qui souhaitent se spécialiser, ou monter en compétences. Dans ce cadre-là, le formateur mène la formation de bout en bout, de la conception des contenus, à la transmission des savoirs et compétences.

Le métier de formateur est devenu très prisé, surtout si le consultant a acquis une expérience professionnelle riche et fructueuse. Grâce au portage salarial, devenir consultant indépendant formateur est désormais beaucoup plus simple.

consultant formateur en portage salarial

Ad’Missions vous propose de découvrir la profession de formateur, à travers une fiche métier complète. Nous vous détaillerons également les points clés du portage salarial pour exercer le métier de formateur en tant que consultant.

 

Formateur : définition et fonction du poste

Quelle que soit l’entreprise pour laquelle il travaille, le formateur a un rôle et des missions précises qui lui permettront de mener à bien une formation pour adultes

  • Définir les besoins en formation du client, et déterminer le projet (formation, accompagnement, validation des acquis d’expérience…) ;
  • Proposer une offre de formation en adéquation avec les besoins du client (bilan, développement de compétences…) ;
  • Préparer la session de formation, en effectuant une veille constante sur son domaine d’activité, et en fixant la durée, le contenu, et les objectifs ;
  • Dispenser la formation auprès des adultes ;
  • Évaluer la bonne compréhension et l’acquisition des savoirs.

 

Étude et formation : comment devenir formateur ?

Il n’y a pas de parcours précis pour devenir formateur. Bien souvent, les professionnels évoluent vers ce métier après avoir acquis une certaine expérience, et des savoirs et compétences solides dans un domaine précis. 

Selon le secteur, un formateur devra suivre un cursus en bac + 4 ou bac + 5, en suivant un master professionnel, ou en obtenant un diplôme dans une école supérieure. Si une formation en ressources humaines, en psychologie ou en sciences sociales est un atout, elle doit impérativement être complétée par une spécialisation dans le domaine d’intervention du futur formateur

 

Compétences et talents requis : quelles sont les qualités nécessaires au formateur ?

Pour exercer le métier de formateur, il faut avoir de nombreuses compétences, à la fois techniques et humaines.

  • Être expert dans un domaine : on fait appel à un formateur pour recevoir des savoirs et connaissances sur un sujet précis, l’expertise technique est donc fondamentale ;
  • Savoir communiquer et être pédagogue : le formateur s’adresse à un public adulte et doit ainsi adapter sa communication pour transmettre un message clair, susciter de l’intérêt, et conserver l’attention de son auditoire ;
  • Être patient et à l’écoute : les personnes en formation peuvent rencontrer des difficultés de compréhension, avoir besoin d’informations supplémentaires, ou demander un approfondissement sur certains concepts. Le formateur doit être à l’écoute de toutes leurs questions, et se montrer patient pour y répondre ;
  • Faire preuve d’initiative et d’autonomie : bien souvent, les entreprises ont peu de temps à accorder au formateur, qui doit agir avec réactivité.

 

Principaux recruteurs : où se faire embaucher ?

Le formateur pour adultes exerce dans de nombreux secteurs, et pour tous types de structures. Il peut alors être salarié d’une entreprise privée ou publique, ou travailler dans un cabinet de conseils, mais le plus souvent, il intervient en tant que consultant extérieur

Ses prestations ponctuelles le poussent généralement à se tourner vers le statut d’indépendant, et le portage salarial s’impose comme une solution intéressante et sécurisante.

 

Carrière et évolution : quelles sont les évolutions de poste envisageables ?

Un formateur dispose de compétences et de savoirs forts dans un domaine précis. Ce poste est donc adressé à des jeunes cadres, ou des cadres extrêmement expérimentés. Cette expertise, associée à une large expérience, leur permet alors de pouvoir envisager des évolutions vers des postes à responsabilités, comme responsable formateur, ou chef de projet.

 

Questions-réponses relatives au portage salarial

  • Comment le formateur en portage salarial trouve des missions ?
    • Contrairement au consulting, le formateur doit souvent prospecter directement auprès des apprenants. Il faut donc élaborer une stratégie de démarchage, et savoir vendre ses qualités. L’entreprise de portage salarial profite toutefois d’un large réseau de professionnels, et peut ainsi aider le formateur consultant dans ses recherches.
  • Comment devenir formateur en portage salarial ?
    • La société de portage offre un service complet qui permet au formateur de mettre en place son activité. Pour cela, il suffit de signer un contrat de travail (CDD ou CDI), et une convention de formation, avec l’entreprise de portage salarial. Un CV sera également demandé, afin de justifier de l’expertise du professionnel.
  • Quels sont les avantages du portage salarial pour un formateur ?
    • L’avantage majeur du salariat porté est de pouvoir profiter d’une autonomie totale dans l’exercice du métier, tout en profitant des avantages sociaux du statut de salarié (chômage, salaire mensuel, couverture sociale…). La société de portage décharge également le salarié porté de toutes démarches administratives, et peut l’accompagner dans la recherche de client.