Comment devenir digital nomade en faisant du portage salarial ?


Le digital nomade s’impose progressivement comme l’une des nouvelles normes du monde du travail. La digitalisation s’impose dans tous les secteurs, favorisant la mobilité, les déplacements professionnels, le télétravail. Parmi les statuts favorisant ce type de pratiques, le portage salarial se présente comme une situation relativement avantageuse. Eléments d’explication.

Qu’est-ce qu’un digital nomade ?

Le digital nomade est ce professionnel qui voyage très régulièrement, qui dispose de la possibilité de travailler à distance et qui occupe un poste lui permettant de travailler en étant doté uniquement d’un ordinateur et d’une connexion à Internet. Parmi les métiers digitaux, on peut citer les rédacteurs web, les développeurs, les graphistes, les traducteurs ou encore le marketing.

Ce type de travailleurs n’a pas toujours de domicile fixe. En effet, il peut être amené à travailler pendant plusieurs mois à l’étranger, par exemple. Mais il peut aussi être un indépendant qui travaille dans un espace de coworking, à domicile, ou encore en terrasse de café.

Les statuts permettant d’être digital nomade sont nombreux, du freelance au chef d’entreprise indépendant (détenteur d’une EURL), ou encore le portage salarial.

Le portage salarial : une solution de mobilité ?

Le portage salarial est un statut cumulant les avantages du travailleur indépendant et du salarié. Il signe un contrat de travail avec une société de portage et cette dernière définit ses missions professionnelles auprès d’une entreprise cliente.
Le salarié porté dispose des avantages du salariat, dans la mesure où il cotise pour la retraite et le chômage, bénéficie de la couverture de la sécurité sociale et du régime général. Il a également accès à la formation afin de progresser constamment dans son domaine.

De plus, il est parfaitement indépendant puisqu’il est en mesure de s’organiser comme il le désire, et de choisir les missions qu’il souhaite entreprendre. Sa clientèle se constitue en fonction de ses objectifs personnels et de son champ de compétences.

C’est pourquoi ce statut séduit de nombreux cadres et consultants en reconversion, ou qui souhaitent tout simplement s’accorder davantage de latitude dans leur quotidien professionnel. Leur autonomie leur permet de travailler où ils le souhaitent, que ce soit à domicile, chez le client ou bien en espace de coworking. Il travaille entièrement à son rythme.

En d’autres termes, il s’agit du statut parfait pour les nomades, qui sont en mesure d’exercer leur activité où ils le souhaitent, tout en bénéficiant de la protection inhérente à celle du salariat classique.

Newsletter