CDD ou CDI en portage salarial

En plein essor en France et partout dans le monde, le portage salarial séduit par son principe avantageux. Il propose un système d’emploi à cheval entre le salariat et le travail indépendant. Il convient à de nombreux types de profil : travailleur freelance, salarié, patron de petite ou moyenne entreprise, retraité, récemment licencié, etc.

Avec le portage salarial, c’est la garantie d’une couverture sociale d’un salarié classique jumelée à une activité professionnelle autonome. Comme dans l’exercice de toute activité professionnelle, un contrat de professionnalisation, déclinable en deux types, doit être au préalable signé :

Découvrez les caractéristiques de chaque type de contrat en portage salarial, les différences entre les deux, le cadre juridique du portage salarial et celui d’une activité classique.

CDD ou CDI en portage salarial

CDI et CDD en portage salarial, caractéristiques et différences

Rappelons que le portage salarial permet une mise en relation entre une entreprise et le porté. Ainsi, le porté dispose d’une compétence qu’il met au service de l’entreprise cliente, soit en CDD, soit en CDI, sachant que :

Le contrat en CDI en portage salarial dispose de plus de flexibilité comparativement au CDD. Avec le contrat de travail CDD, l’intégralité du salaire n’est nullement perçue tous les mois puisque la société de portage prélève une somme pour verser une prime de précarité à la fin de la mission.

Le CDI et CDD en portage salarial vs le contrat classique

Une infime différence existe entre le contrat en portage salarial et le contrat classique.

L’ordonnance de 2015 impose, pour les différencier, d’intituler le contrat tel que suit : « contrat de travail en portage salarial à durée déterminée ». Les informations ci-dessous doivent y être mentionnées :

Le CDI est quasiment identique. Le contrat doit porter la mention « contrat de travail en portage salarial à durée indéterminée ». Comme au salarié classique, ce contrat donne lieu aux formations, aux mêmes droits de rupture et aux mêmes conditions de déroulement.

Contrairement au contrat classique qui lie et subordonne le salarié à la hiérarchie, le contrat en portage salarial est indépendant. Il n’existe aucun lien de subordination entre les deux parties (le salarié porté et l’entreprise cliente). Le salarié porté est un consultant et non un employé quelconque. En plus, avec le contrat en portage salarial, votre salaire se négocie librement, dépendamment des compétences commerciales et discursives du salarié porté.

Pour approfondir le sujet :