01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h
01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h

Le consultant en recrutement, qu’on appelle aussi chasseur de têtes, est missionné par un client pour partir à la recherche du candidat idéal à un poste précis. Il peut être spécialisé dans une branche professionnelle, ou exercer en tant que généraliste, et travaille souvent sous la responsabilité d’un consultant senior ou d’un manager. Le consultant en recrutement gère à lui-seul toutes les phases d’un recrutement, afin de proposer à l’entreprise pour laquelle il travaille, des profils parfaitement adaptés aux attentes. 

Souvent appelé pour des missions ponctuelles, le consultant en recrutement rentre parfaitement dans le cadre du portage salarial, et du travail indépendant.

consultant en recrutement en portage salarial

Ad’Missions vous propose de découvrir dans les détails le métier de consultant en recrutement, et répond à vos interrogations concernant le portage salarial.

 

Consultant en recrutement : définition et fonction du poste

Le consultant en recrutement a pour objectif de proposer à une entreprise un ou plusieurs candidats pour pourvoir à un poste vacant. Il doit viser au plus juste, pour présenter des professionnels aux compétences les plus adaptées à l’emploi. Pour mener à bien son travail, plusieurs missions lui sont attribuées.

  • Identifier les besoins du client, et les particularités du poste à pourvoir ;
  • Opérer une phase de sourcing méticuleuse, passant par la publication et la diffusion de l’offre ;
  • Traiter les candidatures, faire une présélection des candidats potentiellement recevables, et répondre à tous ;
  • Organiser et conduire les entretiens, puis en rédiger un compte rendu précis ;
  • Sélection le candidat final, et le présenter au client ;
  • Accompagner le candidat jusqu’à la prise de poste.

 

Étude et formation : comment devenir consultant en recrutement ?

Pour devenir consultant en recrutement, il est généralement demandé d’être titulaire d’un diplôme de niveau bac + 4, voire bac + 5. Il est alors recommandé de suivre une formation spécialisée dans le domaine des ressources humaines, de la gestion d’entreprise, ou de la psychologie. Il est également possible d’accéder au métier de consultant en recrutement en passant par un institut d’études politiques, ou une école de commerce.

Avec beaucoup d’expériences en entreprises, et des compétences avérées, il est également possible de devenir consultant en recrutement en ayant seulement un bac + 3.

 

Compétences et talents requis : quelles sont les qualités nécessaires au consultant en recrutement ?

Pour mener à bien ses missions, le consultant en recrutement doit être doté à la fois de compétences techniques, et de qualités relationnelles. Du côté des aptitudes techniques, il doit :

  • Maîtriser parfaitement les techniques d’entretien ;
  • Connaître le fonctionnement et les subtilités du marché de l’emploi ;
  • Connaître parfaitement les métiers et les qualifications requises.

D’un point de vue relationnel, le consultant en recrutement devra savoir :

  • Être à l’écoute, pour prendre en compte les besoins des clients, et savoir repérer le candidat idéal ;
  • Analyser et synthétiser les données des clients et des candidats ;
  • Être persuasif pour convaincre le client de travailler avec lui, et le candidat de postuler à son offre ;
  • Gérer le stress du recrutement (urgence, désistement, difficulté à trouver la bonne personne…) ;
  • Communiquer clairement, et créer un lien entre l’entreprise recruteuse et le candidat.

 

Principaux recruteurs : où se faire embaucher ?

Bien souvent, le consultant en recrutement travaille au sein d’une grande entreprise, ou exerce dans un cabinet de recrutement. Il peut aussi être amené à effectuer des missions dans une agence de travail temporaire (intérim).

Dans les premiers temps, le consultant en recrutement exerce sous la responsabilité d’un consultant senior. Mais avec l’expérience, il peut aussi décider de travailler à son compte, en créant sa propre entreprise.

 

Carrière et évolution : quelles sont les évolutions de poste envisageables ?

Après quelques années d’exercice, le consultant en recrutement peut envisager une évolution professionnelle, en se tournant vers le métier de consultant senior, ou conseiller en recherche d’emploi.

Le secteur plus spécifique des ressources humaines peut également l’intéresser, pour occuper alors un poste de consultant en ressources humaines, ou directeur RH.

Avec l’expérience et un réseau professionnel solide, il peut aussi décider d’ouvrir son propre cabinet.

Questions-réponses relatives au portage salarial

Portage salarial ou entreprise individuelle : quel statut juridique choisir pour un consultant en recrutement ?

Le choix du statut dépendra surtout des envies du consultant en recrutement. Le portage salarial est une alternative intéressante entre la micro-entreprise et le salariat, car il permet de préserver l’autonomie dans la réalisation des missions, tout en profitant des avantages du salariat (couverture sociale, salaire minimum mensuel, retraite…).

Combien de temps faut-il pour s’installer en tant que consultant en recrutement salarié porté ?

Passer par une société de portage salarial permet de démarrer rapidement son activité, car les démarches sont facilitées. De la rédaction du contrat de travail, aux démarches administratives, tout est entièrement pris en charge par l’entreprise de portage.

Quelle société de portage salarial choisir pour un consultant en recrutement ?

Le choix doit se porter sur entreprise de confiance. Cela se traduira par son expertise, sa notoriété, mais aussi la qualité et la quantité des services qu’elle propose. Les frais de gestion sont également un point crucial à observer. Ils doivent être annoncés clairement, et sont généralement compris entre 5 et 12 %.