01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h
01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h

Le métier de consultant financier consiste à identifier et analyser les problématiques d’ordre comptable ou financier d’une entreprise, pour en assurer la rentabilité. En relation directe avec la direction générale, son champ d’intervention est très large, et peut aussi bien concerner les investissements immobiliers, l’augmentation du capital, ou encore la gestion financière.

Le portage salarial peut être un véritable atout pour le consultant financier autonome, qui souhaite sécuriser son statut et se décharger des contraintes administratives. De nombreux professionnels sont amenés à se poser des questions sur le statut et les obligations du salarié porté, ou encore les sécurités que le portage peut offrir.

Ad’Missions vous propose une fiche métier complète sur la profession de consultant financier, et fait le point sur les différentes questions relatives au portage salarial.

fiche-metier-consultant-financier

Consultant financier : définition et fonction du poste

Être consultant en finance demande d’apporter un regard neuf sur les problématiques financières d’une entreprise ou d’un groupe, afin de déterminer la stratégie financière à mettre en place. Selon l’objectif attendu par la direction, ses missions varient, mais certaines restent essentielles :

  • Recueil d’informations auprès des dirigeants et du personnel (audit interne) ;
  • Analyse et diagnostic des problématiques ;
  • Proposition de mesures d’optimisation ;
  • Mise en place de solutions d’amélioration.

Ainsi, selon la nature du problème à résoudre, le consultant financier peut être amené à focaliser son attention sur le fonctionnement de l’entreprise, sur les bulletins de paie, sur les comptes annuels, ou encore sur la déclaration fiscale.

Études et formation : comment devenir consultant financier ?

Si le consultant financier peut exercer son métier avec un bac +3, c’est très généralement avec un bac +5 que les professionnels réussissent le mieux. Bien souvent, un diplôme d’ingénieur financier, ou une formation en comptabilité et fiscalité en École de commerce ou université sont demandés par les recruteurs. Il est donc possible d’accéder au poste de consultant en finance avec :

  • Un master en finance ;
  • Un master en sciences juridiques et financières ;
  • Un master en sciences politiques option finance ;
  • Un diplôme d’École de commerce ;
  • Un diplôme d’IUP banque et finance…

Compétences et talents requis : quelles sont les qualités nécessaires au consultant en finance ?

Être consultant financier demande d’avoir certaines compétences techniques, comme la maîtrise de la comptabilité et la fiscalité, mais aussi les connaissances complémentaires, telles que l’audit, le contrôle interne ou la consolidation. Le professionnel doit impérativement maîtriser les principaux ERP (Enterprise Resource Planning), ainsi que les outils de bureautique.

Parallèlement aux compétences techniques, le consultant en finance doit également présenter des qualités personnelles :

  • Une aisance orale et écrite pour transmettre efficacement son diagnostic aux dirigeants ;
  • Une grande capacité d’analyse ;
  • Une bonne faculté d’adaptation et un bon relationnel ;
  • Le goût du challenge.

Principaux recruteurs : où se faire embaucher ?

En tant que salarié, le consultant financier peut travailler dans des grands groupes, où il réalisera des audits préventifs dans les filiales. Bien souvent, le consultant en finance travaille de manière indépendante, soit en tant que freelance, soit dans un cabinet de conseil. Ce statut est privilégié, car il permet au professionnel d’apporter un regard neuf et neutre sur la situation de l’entreprise, et d’intervenir ponctuellement.

Carrière et évolution : quelles sont les évolutions de poste envisageables ?

Le consultant financier verra, au fil de sa carrière, de nombreuses opportunités s’ouvrir à lui. Il peut ainsi envisager de prendre un poste à responsabilités (expert financier, ou responsable d’agence), d’ouvrir son propre cabinet de conseil, ou de se mettre à son compte.

Questions-réponses relatives au portage salarial

  • En quoi le portage salarial est-il sécurisant pour un consultant financier ?
    • En choisissant de passer par une société de portage salarial, le consultant en finance bénéficie des mêmes avantages que dans le salariat : protection sociale, et rémunération mensuelle. Par ailleurs, il est déchargé de toutes les obligations administratives, et encouragé dans le développement de son activité.
  • Quel statut a-t’on en tant que consultant financier en portage salarial ?
    • Le consultant en finance dans une entreprise de portage salarial a le statut de salarié. Il signe alors un contrat avec la société, et s’engage à respecter les obligations salariales mentionnées dans le document.
  • Quelles sont les obligations du consultant financier envers l’entreprise de portage ?
    • En signant un contrat de salarié porté, le consultant financier s’engage à tout mettre en œuvre pour trouver lui-même ses clients, fixer ses tarifs, et mener à bien chacune de ses prestations, en respectant les termes du contrat commercial. Il se doit également d’informer l’entreprise de ses difficultés, et faire un compte rendu écrit de son activité au moins une fois par mois.
Homme consultant travaille sur son ordinateur