L’offre de service en tant que Freelance

Mis à jour le Thursday, November 18, 2021

Il est parfois difficile de fournir une définition complète de la notion d’entrepreneuriat. Toutefois, s’il y a bien une chose sur laquelle tous les entrepreneurs peuvent s’accorder, c’est que ce secteur est celui de toutes les émulations. Entreprendre revient alors à proposer une véritable valeur ajoutée, une offre intéressante. Le défi quotidien pour les chefs d’entreprise et tous les travailleurs freelances est donc de se surpasser. Ainsi, seuls les professionnels qui présentent l’offre de service la plus aboutie survivent à la rude concurrence. Qu’est-ce qu’une offre de service ? À quel prix faut-il la proposer, et comment ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’offre de service en entrepreneuriat, et ses diverses implications.

L'offre de service en freelance

Définition

Dans un contexte de soutien aux entreprises, la notion d’offre de service mérite toutes les attentions. Le concept peut s’aborder sous deux angles. D’une part, il renvoie à une prestation de service proposée à un client. D’autre part, l’offre de service désigne un document ou la manière dont la proposition est faite.

L’offre de service comme prestation

Offrir un service, c’est proposer et fournir à un client une prestation de service contre une rémunération. Parmi les différents services proposés, on retrouve :

  • les services matériels rendus aux particuliers : coiffure, soins de santé, transports, etc. ;
  • les services matériels relatifs à des outils et accessoires : dépannage, travaux ménagers, entretien, etc. ;
  • les services immatériels d’ordre intellectuel : formation, conseil, enseignement, divertissement, etc. ;
  • les services relatifs à des entités abstraites ou numériques : assurances, gestion d’économie, etc.

L’offre de service comme manière de proposer une prestation

La définition d’une offre de service dépasse l’objet, qui peut être une prestation ou un produit. La notion désigne également la façon de proposer le service, et fait donc référence à un document précis. Il s’agit d’un support récapitulatif des produits et services qu’une entreprise ou un travailleur indépendant propose à un client.

FAQ

Pour mieux comprendre l’offre de service, nous répondons à quelques questions fréquemment posées sur le sujet.

Comment présenter une offre de service ?

Dans un secteur concurrentiel comme celui du freelancing ou de l’entrepreneuriat, la manière d’offrir un service a parfois plus d’importance que le service lui-même. La personne morale ou physique qui propose sa prestation doit mettre le plus d’application possible. C’est le prix à payer pour amener le prospect à acheter l’offre, peu importe le tarif fixé. On attend donc de l’offre de service qu’elle soit claire, cohérente, et qu’elle puisse répondre aux besoins des potentiels clients.

Quelles sont les étapes pour obtenir le plus d’informations sur le prospect ?

La prise de contact est le moyen idéal pour connaître son prospect. Sur la base des informations issues de l’entretien, il faudra notamment :

  • s’appuyer sur la demande du prospect ;
  • identifier ses besoins ou manques ;
  • repérer les éventuels obstacles.

Quelles sont les caractéristiques d’une bonne offre de service ?

Une bonne offre de service doit avoir une valeur perceptible, et doit être claire et tangible. Elle doit pouvoir présenter des services visibles, groupés et exclusifs. Elle doit surtout être spécifique et assez originale pour être préférée par le prospect ou client, face à toute autre offre sur le marché. Pour finir, la proposition doit comporter les éléments nécessaires pour convaincre le prospect ou le client et l’inciter à faire un achat.

Comment faire une offre de service percutante ?

Diverses stratégies et techniques aident à concocter une offre de service cohérente. L’étape de l’élaboration de l’offre succède généralement à celle d’une prise de contact avec le futur client. La prise de contact est en fait le moment propice pour obtenir les informations nécessaires à la réalisation de l’offre qui saura convaincre le prospect ou le client.

Après la prise de contact survient l’étude du marché puis l’analyse SWOT : Strengths, Weakness, Opportunities, Threats. Il s’agit d’une grille qui permet d’évaluer les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces liées à un domaine d’activité stratégique en particulier, ou à un projet. Le prestataire peut donc mieux appréhender les contours de son projet d’offre de service. Toujours dans le but de proposer une offre de service convaincante, il est possible de se référer à la courbe d’accélération.

Qu’est-ce que la courbe d’accélération ?

La courbe d’accélération est une méthode qui permet au prestataire de services d’inscrire son offre dans un développement logique. S’il parvient à créer une intimité avec son prospect, le prestataire pourra ainsi, lui soutirer les informations dont il aura besoin pour étoffer son offre. Ainsi, sans enfreindre la politique de confidentialité, l’entrepreneur profite de cette proximité nouée avec son client pour renverser toute concurrence.

Comment réussir une offre de service selon le principe de la courbe d’accélération ?

L’astuce de la courbe d’accélération, pratiquée sur une offre de service, peut se résumer aux étapes suivantes.

  1. Tisser des liens solides avec les potentiels clients.
  2. Obtenir les informations nécessaires pour composer l’offre.
  3. Préparer une offre logique, exclusive, complète et spécifique.
  4. Varier les services pour permettre au client d’accélérer le processus.
  5. Proposer un service original.
  6. Signer un contrat de prestation.

Quels sont les éléments constitutifs d’une offre de service cohérente et convaincante ?

Le contexte

Tout modèle complet d’offre de service en fait cas. Ici, le prestataire est invité à exposer le besoin ou le problème tel que présenté par le client en devenir. Il ne doit en aucun cas rédiger des paragraphes sur son profil, son chiffre d’affaires, ses concurrents, etc. L’idéal est de rester concentré sur la situation du prospect, ce que l’on a à offrir pour l’aider, et la pertinence de ses services. Après lecture du contexte, le futur client doit pouvoir attester que l’offre aborde réellement la situation dont il a parlé lors d’un précédent entretien.

Les perspectives

Dans cette partie de l’offre, les objectifs doivent être clairement mentionnés. Ils peuvent se présenter sous forme de listes à puces. S’ensuivent les mesures pouvant permettre de vérifier si lesdits objectifs peuvent être atteints. On peut avoir recours à des indicateurs précis d’augmentation ou de diminution. Cette étape s’achève par la mise en valeur de l’offre proposée. C’est le moment de montrer les conséquences positives du service proposé sur l’activité du client.

La présentation du projet

En quelques lignes, l’offrant présente les méthodes qui seront mises en œuvre pour répondre au besoin du client. Il doit également mentionner les outils qui seront utilisés et le planning qui sera suivi. Cette section doit aussi comporter les différents acteurs qui interviendront durant tout le processus.

La mise en valeur de l’offre

Toute proposition de prestation en réponse à un appel d’offres, public ou privé, doit montrer la valeur ajoutée qu’elle constitue. Valoriser son offre, c’est aussi valoriser son profil, en toute honnêteté et humilité. C’est donc le moment de parler de son expertise, de son expérience, mais aussi des certifications, des partenariats, d’éventuels prix gagnés, etc. Un résumé concis et clair suffit à retranscrire toute l’originalité du service proposé.

La tarification

Cette section traite essentiellement de l’aspect financier de la prestation. Il s’agit d’une partie assez délicate, que tout client s’attarde à lire. De nombreuses offres de services ont été rejetées à cause de tarifs trop élevés. Il est donc important de ne pas faire preuve de cupidité dans la tarification. Il ne s’agit pas non plus de vendre ses services au rabais.

Il faut alors convaincre le client que le tarif est le reflet de la qualité de l’offre. Au besoin, des bonus et réductions sont d’excellents moyens d’appâter un prospect, et de le mettre en confiance.

Concrètement, ce paragraphe explique les termes de l’engagement. Il est complété par la mention du délai et des modalités de paiement de l’offre, ainsi que des frais annexes qu’elle implique.

Les émargements

Une page doit être prévue pour éventuellement sceller l’approbation de l’offre. Une partie doit être réservée pour recueillir les signatures actant l’engagement.

Les annexes

Des annexes peuvent être nécessaires, au cas où le client demanderait les informations suivantes :

  • des références ou une liste de clients ;
  • d’éventuelles études de cas ;
  • des recommandations ;
  • un récapitulatif des outils et méthodes ;
  • des certifications en vigueur.

Que comporte une lettre d’offre de service ?

Le courrier de proposition commerciale est le canal par lequel l’offre est délivrée aux clients. Il n’est pas nécessaire, mais recommandé, et d’ailleurs courant. Bien que ce soit une lettre administrative, l’idéal est de la personnaliser au maximum pour toucher le prospect. Elle comporte les éléments classiques retrouvés dans une lettre écrite et envoyée dans un contexte professionnel. Généralement, on y retrouve :

  • la date d’envoi ;
  • le nom et l’adresse complète du prestataire (pays, ville, code postal, etc.) ;
  • le nom du client (particulier, collectivité ou entreprise) ;
  • l’objet de la lettre (offre de service ou proposition de service) ;
  • le corps de la lettre (précis et concis) ;
  • la pièce jointe du document d’offre ;
  • la signature (nom et titre du destinateur).

À noter que la lettre peut s’écrire suivant divers modèles. Chaque entreprise ou particulier offrant des services est libre de s’inspirer du standard qu’il juge adéquat.

En définitive, une offre de service est une prestation spécifique proposée à un client. La proposition vise à répondre au besoin d’une entreprise, d’un particulier, ou à un appel d’offres public ou privé. Elle doit être complète, cohérente, et suffisamment convaincante pour que le prestataire se démarque de ses concurrents.

Je note cette page
noter