Manager de transition et portage salarial


Un manager de transition peut exercer son métier de plusieurs manières : en passant par un cabinet de management de transition ou tout simplement en tant qu’indépendant. La seconde option offre 2 possibilités : créer soi-même sa propre entreprise ou s’offrir les services d’une société de portage salarial. Si adhérer à une société de portage revient souvent plus cher, ce choix offre cependant de nombreux avantages. Voici à quoi vous devrez vous attendre en devenant manager de transition « porté ».

Ce qu’il faut savoir sur le portage salarial

Le portage salarial est un concept de travail qui a vu le jour dans les années 1980 afin de répondre au besoin des cadres expérimentés en recherche de missions et surtout de sécurité. Au fil du temps, il a été consacré comme forme de travail à part entière. Sa principale spécificité : réunir les avantages du salariat tout en gardant la liberté qui caractérise le statut d’indépendant.

Ainsi, le salarié porté (expert, consultant…) jouit d’une totale indépendance dans l’exercice de son activité. Il se charge lui-même de rechercher ses clients et détermine les modalités de son intervention (honoraires, durée de la prestation…). Mais en portage salarial, il n’a pas à se soucier de ses obligations administratives. Facturation, relance des clients, déclarations fiscales… La gestion de toutes les charges administratives est laissée à la société de portage.

En plus de cela, le salarié porté reste affilié au régime général de la sécurité sociale en vertu du contrat de travail qui le lie avec la société de portage. Ici, il faut noter que malgré l’existence de ce contrat, le lien de subordination entre la société de portage et le salarié porté n’est souvent que fictif : « le salarié porté ne subit aucun pouvoir de direction ou de contrôle sur son travail ». La société de portage n’a qu’un droit de regard sur l’activité du salarié porté.

Les avantages du portage salarial pour un manager de transition

Le manager de transition intervient principalement auprès des entreprises qui traversent une très mauvaise passe ou qui doivent relever un grand défi pour rester à flot et pour se développer rapidement. Avec sa grande expertise, le manager de transition est pleinement capable de répondre aux besoins immédiats d’une entreprise en matière de gestion. Et le manager de transition qui travaille une société de portage exerce son activité en toute sécurité puisqu’il reçoit une rémunération mensuelle, et ce même en cas de règlement en retard de ses honoraires par le client.

À part cela, le manager de transition porté voit ses frais de fonctionnement remboursés dans une limite de 30 % de son salaire. Cette « rémunération complémentaire » a pour caractéristique de ne pas être imposable. De plus, en fonction de la société de portage auquel le manager de transition adhère, il peut bénéficier d’un accompagnement plus poussé : un accompagnement dans la constitution d’un réseau professionnel exclusif, une intégration à un programme de formation professionnelle portant sur le lancement d’une activité en indépendant… Enfin, vous l’aurez compris, le portage salarial permet au manager de transition de profiter de nombreux avantages. C’est pour ces nombreux avantages que la solution séduit de plus en plus d’entreprises. N’attendez plus pour vous y mettre !

Newsletter