Portage salarial avis : avantages et inconvénients

Mis à jour le Monday, July 26, 2021
5/5 (2 votes)

Le portage salarial est non seulement intéressant pour les consultants comme le montrent les avis, mais constitue aussi une forme d’emploi précieuse pour bon nombre d’entreprises à la recherche d’une expertise spécifique et de flexibilité. D’une part, l’aspect salarial profite au consultant, qui dispose alors des mêmes droits que les autres salariés en termes de couverture sociale ainsi que de facilités pour épargner et emprunter pour réaliser ses projets. D’autre part, l’indépendance du consultant et la rapidité des démarches constituent un atout non négligeable pour les clients, qui gagnent du temps et économisent sur leur budget dédié aux ressources humaines.

avantages du portage salarial

Tous ces aspects ont permis au portage de se développer, mais avant de s’engager dans le métier de consultant salarié, il est important de tout savoir sur le portage salarial. Même s’il s’agit d’un statut très avantageux, il est effectivement important d’être conscient des dispositions légales qui l’encadrent, ainsi que des professions qui sont habilitées dans le cadre du portage salarial.

Développer son projet professionnel en toute sérénité en tant que consultant

Minimiser les risques tout en bénéficiant des avantages sociaux et financiers du statut de salarié

L’intérêt majeur du statut de salarié porté est qu’il permet d’exercer une activité professionnelle indépendante sans devoir supporter les risques inhérents à la création et à la gestion d’entreprise. Effectivement, on sait que créer son entreprise nécessite parfois un apport, implique de nombreuses démarches administratives, peut être facteur de stress et est soumis au risque de défaut de paiement des clients. Au contraire, le salariat en portage vous offre tout un panel de privilèges non négligeables pour faciliter l’exercice de votre activité :

  • Puisque vous êtes salarié, vous n’avez pas besoin de créer une structure particulière pour réaliser des prestations de service. Le contrat de portage, la convention de portage et le contrat de prestation vous garantissent le statut de salarié et la réception d’un bulletin de paie.
  • Vous n’êtes pas seul à assumer toutes les démarches administratives et les éventuels litiges. La société de portage est un réel pilier, avec du personnel dédié à votre accompagnement sur l’ensemble des points essentiels à la gestion de votre activité. Un exemple d’analyse d’une situation juridique avec le portage salarial vous aidera à y voir plus clair sur ce sujet et à vous démontrer tout l’intérêt de ce statut juridique pour travailler de façon plus sereine.
  • Des garanties financières vous permettent d’être payé même si le client tarde à régler les factures ou refuse de les payer.
  • Vous bénéficiez de l’assurance société en portage salarial, appelée aussi Responsabilité Civile Professionnelle, qui vous protège en cas de dommages causés au cours de votre mission professionnelle.

Par ailleurs, lorsque vous êtes salarié porté, vous n’êtes pas soumis à la précarité relative du statut de micro-entrepreneur ou de toute entreprise dont vous êtes le gérant. En effet, le portage salarial implique un statut juridique qui vous protège de tous les aléas de votre activité. Vous cotisez auprès de l’ensemble des organismes sociaux, afin de profiter des assurances de la protection sociale française telles que les allocations chômage, les indemnités en cas d’arrêt maladie ou d’accident de travail, la pension de retraite, etc. De plus, le fait d’être salarié vous permet de profiter d’un Plan d’Épargne Entreprise avec le portage salarial. Cela vous donne l’opportunité de placer de l’argent en achetant des valeurs mobilières de votre société de portage salarial, dont les revenus sont pour la plupart exonérés de l’impôt sur le revenu.

Enfin, il est possible de choisir votre statut (cadre ou non-cadre). Vous pouvez ainsi décider d’opter pour le statut-cadre si vous souhaitez obtenir une rémunération plus conséquente ou encore cotiser auprès d’une caisse de retraite complémentaire et à la prévoyance, tout en gardant à l’esprit que cela implique des cotisations sociales plus élevées.

Développer votre activité plus facilement et plus rapidement

Hormis les avantages sociaux et financiers, passer au statut de salarié porté peut vous aider à augmenter votre chiffre d’affaires et à acquérir des clients supplémentaires. Grâce à la prise en charge des aspects administratifs par la société de portage, vous pouvez vous consacrer entièrement à votre mission et ne pas perdre temps avec les tâches annexes (facturation, comptabilité, paiement des charges sociales, rédaction de contrat, etc.). Vous pouvez ainsi réaliser vos prestations dans les meilleures conditions possible et potentiellement effectuer plus de missions que si vous étiez indépendant et seul à gérer toute l’administration.

Booster votre activité et vos revenus avec le portage salarial est aussi plus facile, car vous bénéficiez d’un accompagnement pour trouver des missions. Les sociétés de portage disposent d’un réseau étendu et proposent des offres spécifiquement dédiées à leurs salariés, et peuvent également vous proposer un accompagnement personnalisé pour vous aider à trouver des missions qui correspondent à vos compétences et à vos envies. De plus, il existe des formations en interne pour apprendre à démarcher, à négocier et à améliorer la relation client. Les sociétés de portage organisent également des meetings et des conférences, qui permettent aux consultants de se rencontrer et d’entrer en lien avec de potentiels clients.

Une autre manière d’augmenter ses revenus grâce au portage salarial est de devenir apporteur d’affaires. Autrement dit, vous pouvez recommander d’autres consultants sur des missions qui ne correspondent pas à votre propre activité et ainsi toucher une commission sur cette prestation. De même, les collègues que vous avez aidés pourront vous renvoyer l’ascenseur s’ils sont informés de missions qui pourraient vous intéresser. Un bon moyen de faire marcher son réseau sur la base du donnant-donnant.

Bon à savoir : si vous quittez votre entreprise de portage, vous pouvez continuer à travailler avec les mêmes clients que durant votre période de salariat. Vous restez en effet propriétaire de votre portefeuille client, et le portage salarial peut donc s’avérer utile pour vous constituer une clientèle avant d’envisager la création d’une entreprise.

Rassurer les organismes prêteurs grâce à la sécurité du statut

L’un des problèmes auxquels on se confronte lorsque l’on est indépendant est la méfiance émanant des banques et autres organismes de prêt. Avec le statut de salarié porté, obtenir un prêt bancaire est bien plus aisé :

  • Vous bénéficiez d’un salaire chaque mois, que vous pouvez justifier à l’aide de votre bulletin de paie. Il suffira généralement de présenter les 3 derniers bulletins de salaire pour démontrer votre stabilité financière, là où il faut parfois fournir des documents sur plusieurs années prouvant votre stabilité financière si vous êtes indépendant.
  • La majorité des entreprises de portage salarial souscrivent une caution auprès d’une banque, qui vous assure le versement de votre salaire et le paiement des charges sociales, en cas de problèmes financiers de la société par exemple.
  • Les banques sont rassurées par le fait que vous bénéficiez d’une protection sociale complète : même en cas d’arrêt temporaire de votre activité, vous continuez à percevoir des revenus (allocations, indemnités, etc.), ce qui vous donnera la possibilité de continuer à régler vos mensualités de prêt.
  • Les postes de prestataires en portage salarial sont considérés comme hautement qualifiés et sont souvent bien rémunérés, ce qui incite les banques à accorder des prêts.
  • La possibilité d’être en contrat à durée indéterminée est un facteur déterminant pour les organismes de prêt, et grâce au portage salarial , il devient plus facile d’obtenir un crédit immobilier en étant en CDI.

Grâce au portage salarial, vous pouvez ainsi prétendre à de nombreux types d’emprunts, du crédit auto au crédit immobilier en passant par le prêt personnel par exemple. Cela n’est pas impossible lorsque l’on est micro-entrepreneur, mais peut s’avérer plus long et plus difficile, et nécessiter plusieurs années d’exercice.

Réduire les coûts et ajuster sa masse salariale de façon flexible lorsque l’on est une entreprise

Simplifier la gestion des ressources humaines

Les avantages du portage salarial pour le client sont tout aussi intéressants que pour les salariés. Tout d’abord, ce type de contrat réduit de manière conséquente le temps passé à gérer les aspects administratifs de la réalisation d’une offre d’emploi, de la rédaction des contrats, des fiches de paie, etc. Le client peut en effet bénéficier dans un premier temps de la prospection réalisée par les consultants eux-mêmes et du réseau interne des sociétés de portage. Ainsi, il n’est pas toujours nécessaire de rédiger et de diffuser une offre d’emploi puisque les prestataires viennent aux entreprises pour anticiper leurs besoins.

Ce temps gagné pourra être réinvesti dans le dialogue avec le consultant, la mise en place précise de la mission et la négociation des tarifs appliqués. Et c’est là aussi tout l’intérêt du portage salarial : en tant que client, vous décidez avec le salarié porté de toutes les modalités de réalisation de la prestation (résultats souhaités, durée de la mission, moyens mis à disposition) et vous gardez le contrôle sur votre budget.

Trouver le bon prestataire au bon moment

La flexibilité et le haut niveau d’expertise des consultants font également partie des avantages du portage salarial pour l’entreprise. Grâce à cette forme d’emploi, l’engagement contractuel se limite à la durée de la mission, et n’implique pas de frais annexes. Mais ce qui intéresse surtout les entreprises, c’est la disponibilité des consultants indépendants salariés et la rapidité des démarches qui permettent de répondre rapidement aux besoins. Il est facile de trouver un prestataire qui dispose des compétences recherchées, grâce à la simple publication d’offres sur les plateformes dédiées des sociétés de portage. Et il est tout aussi facile de choisir la date de fin de mission sans coûts supplémentaires, là où les fins de contrats à durée déterminée et les licenciements sont coûteux pour l’entreprise.

Ce système est d’autant plus avantageux que bon nombre de salariés portés disposent d’une expérience de longue durée et/ou de qualifications bien spécifiques, que l’on ne retrouve pas toujours au sein de sa masse salariale. Il est ainsi possible de faire appel à un prestataire pour un projet précis : formation du personnel, traduction, gestion de projet, audit, etc.

Ce qu’il faut savoir : une entreprise cliente peut faire appel à un consultant indépendant en portage salarial sur le long terme, mais la durée d’une prestation ne doit pas dépasser 3 ans. De plus, le salariat porté ne doit pas constituer une solution pour remplacer des salariés en grève.

Quels sont les différents avantages du portage salarial ?

Véritable mode de travail en pleine expansion, le portage salarial est doté de nombreux avantages pour un entrepreneur qui souhaite se lancer sans prendre de risques. À mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat, le statut du portage salarial est une alternative plus qu’intéressante.

Le portage salarial et l’assurance chômage

Considérée comme l’un des avantages les plus importants du portage, l’assurance chômage reste possible pour le salarié porté. En effet, aux yeux de l’État et du droit français, celui-ci est assimilé à n’importe quel salarié classique en entreprise. Il s’agit donc d’un point non négligeable, puisque dans le cadre d’une création d’entreprise traditionnelle, un entrepreneur ne peut pas bénéficier de cette assurance.

Le portage salarial et la gestion administrative de l’activité

S’il y a bien un point sur lequel le portage salarial est un réel atout pour les salariés portés, c’est très certainement sur tout ce qui concerne la gestion administrative. Effectivement, grâce à la société de portage, qui prend en charge toute l’administration de l’entrepreneur (de ses déclarations fiscales au paiement de ses cotisations), celui-ci peut se consacrer à 100 % à son activité.

Le portage salarial et la sécurité professionnelle

Tout entrepreneur se doit de prendre une assurance responsabilité civile professionnelle, notamment pour certaines activités considérées à risque. Or, grâce au portage salarial, le salarié porté n’a pas à s’en préoccuper, puisque la société qui l’emploie à l’obligation légale d’en souscrire une, applicable à tous les professionnels qu’elle prend en charge.

Et quels sont les inconvénients ?

Comme tout dispositif, les avis divergent et malgré les nombreux avantages qu’il présente, le portage salarial comporte aussi des inconvénients.

Pour le prestataire de services

  • L’accès au portage salarial est strictement règlementé et définit par l’article L. 1254-2.-I. du Code du travail “le salarié porté justifie d’une expertise, d’une qualification et d’une autonomie qui lui permet de rechercher lui-même ses clients et de convenir avec eux des conditions d’exécution de sa prestation et de son prix.”.
  • Le portage salarial est réservé aux métiers de conseil, ou « prestations intellectuelles ». Les activités commerciales et professions réglementées ne sont pas éligibles.
  • Le niveau de rémunération s’élève à 75% du plafond de la sécurité sociale + 5% d’apport d’affaires.

Pour l’entreprise cliente

  • Il n’est possible de recourir à un salarié porté que pour effectuer une mission ponctuelle (3 ans maximum).
  • Le salarié porté est un prestataire, cela signifie qu’il n’y a pas de relation hiérarchique avec ce dernier.
  • Les conditions sont strictes (ordonnance du 2 avril 2015) quant au recours au salarié porté.

Pourquoi choisir le portage salarial ?

Devenir indépendant et se lancer dans une nouvelle activité n’est pas une décision anodine, notamment parce que la création d’une entreprise reste une action risquée. Néanmoins, d’autres solutions existent pour tester la viabilité d’un projet, à l’image du portage salarial et des bonnes raisons qui peuvent inciter à le choisir.

Travailler en toute autonomie et sans contraintes

L’entrepreneur en portage salarial exerce son activité en toute indépendance, même s’il bénéficie du statut de salarié. Bien qu’il soit lié à la société de portage par le biais d’un contrat de travail, cette dernière ne sert finalement que d’intermédiaire entre le freelance et ses clients. Celle-ci prend donc en charge toute la partie administrative, comme la comptabilité et les déclarations fiscales, mais tout ce qui concerne l’activité en elle-même reste du ressort unique de l’entrepreneur.

Bénéficier d’un cadre professionnel sécurisé

Le cadre très strict du portage salarial permet au salarié porté d’exercer son activité en toute sécurité. En effet, contrairement à un entrepreneur traditionnel, dont la responsabilité est illimitée, l’entrepreneur en portage n’est responsable de rien, puisqu’il n’est officiellement que le salarié de la société de portage salarial.

Développer son projet en toute tranquillité

Après la création de son entreprise, un entrepreneur a souvent beaucoup de pression pour développer son activité, ne serait-ce qu’au regard des cotisations qu’il va devoir payer. Or, le salarié porté n’est pas concerné par ces inquiétudes et peut tester la viabilité de son projet sans prendre le moindre risque.

Est-ce que le portage salarial est un statut sécurisant ?

L’une des premières raisons pour lesquelles un entrepreneur se tourne vers le portage salarial reste avant tout la sécurité du statut. En effet, la société de portage et le contrat conclu avec le salarié porté entraînent de plein fouet des mesures particulièrement sécurisantes pour ce dernier.

Un salaire tous les mois

Évidemment, qui dit portage salarial, dit obligatoirement salaire mensuel. Comme tout salarié en entreprise, l’entrepreneur en portage reçoit un bulletin de paie. En contrepartie, celui-ci peut prouver beaucoup plus facilement sa stabilité financière, notamment dans le cadre d’un prêt immobilier ou d’une recherche de location. Ce point est d’autant plus avantageux qu’une société de portage salarial bénéficie la plupart du temps d’une assurance, qui assure le versement du salaire au salarié porté en cas de problèmes financiers de l’entreprise.

Une assurance responsabilité civile professionnelle

N’importe quel entrepreneur qui lance son activité doit souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle, surtout dans le cas de certains métiers à risque. À ce titre, ceux pour lesquels il ne s’agit pas d’une obligation ont tendance à faire l’impasse sur cette question, notamment à cause des frais importants que cela peut entraîner. Or, la société de portage salarial est obligée d’en souscrire une, applicable à tous les salariés portés.

Une assurance chômage

Au même titre qu’un salarié traditionnel, un entrepreneur en portage salarial peut bénéficier de l’allocation chômage. Il s’agit donc d’un réel atout, contrairement à un créateur d’entreprise classique, puisque cela lui assure un revenu de remplacement en cas de baisse d’activité.

Devenir consultanttravailleur indépendant ou créateur d’entreprise est tentant mais la marche à suivre peut sembler interminable et semée d’embûches. Des solutions alternatives adaptées à chaque profil, sous de nouvelles formes, voient régulièrement le jour sur le marché du travail. En prenant le temps de bien comprendre ce que vous voulez, et surtout ce que vous ne voulez plus, vous commencerez à y voir plus clair pour affiner votre nouveau projet professionnel. Voici les astuces, conseils et avis sur le portage salarial pour vous aider à y voir plus clair.

Des astuces bonnes à savoir

Nous organisons tous notre travail différemment, puisque chacun a son propre mode de fonctionnement. L’essentiel est de trouver son équilibre et de réussir à gagner sa vie. Devenir freelance est une solution qui offre des avantages et des inconvénients. Par exemple, trouver régulièrement une nouvelle mission demande un savoir-faire, et un savoir-être particuliers.

Il existe des guides pratiques qui peuvent considérablement vous aider, notamment à choisir votre statut juridique. Il est également possible de simuler vos prestations, afin de voir ce qu’elles pourraient vous rapporter une fois que vous vous lancerez en tant que véritable porté.

Voici une compilation d’astuces qui vous permettront de bien commencer votre parcours d’entrepreneur individuel :

  • Chouchouter votre réseau : il est crucial. Vous devrez régulièrement soigner vos anciennes relations, tout en prenant en considération les nouvelles. Savez-vous que de nombreuses associations se proposent de vous mettre en relation avec des acteurs importants pour la création de votre société ?
  • Se rendre dans les lieux où le business se crée : allez visiter des pépinières d’entreprises ou bien encore des espaces de coworking. Et laissez-y vos cartes de visite. Plus vous serez visible et avenant, plus on se rappellera de vous et des services que vous proposez.
  • Contacter des organismes professionnels : chaque département/région a son lot de réseaux d’entrepreneurs, véritable pépite qui pourra vous faire rencontrer des apporteurs d’affaires, d’autres indépendants avec qui collaborer de temps en temps, pourquoi pas ?
  • Se former régulièrement : c’est important, afin de toujours être au courant des dernières avancées dans votre branche professionnelle. Et surtout, de savoir répondre aux attentes de vos clients, souvent très précises et pointues.

Des conseils pour bien commencer

Afin de vous assurer une bonne gestion du temps et un développement commercial motivant, pour décrocher des missions passionnantes et fidéliser vos clients, nous vous suggérons ce plan d’action :

  • Discuter le prix de votre prestation avec votre client : vous toucherez la moitié des honoraires versés par votre client, l’autre étant pour la société de portage, mais libre à vous de les fixer au départ.
  • Améliorer votre discours commercial : afin de bien vendre vos compétences professionnelles, il est impératif de peaufiner votre présentation, mettant en avant votre expertise.
  • Devenir apporteur d’affaires : si vous êtes dans l’impossibilité d’accepter une mission, pour quelque raison que ce soit, vous pouvez la proposer à d’autres salariés portés de votre réseau. Vous toucherez, en contrepartie, une prime qui s’ajoutera à votre salaire mensuel.
  • Parlementer vos frais de mission : vous avez la possibilité de demander à votre client de prendre en charge le montant de vos frais kilométriques, mais également de vos repas, si besoin est.
  • Faire défrayer vos frais de fonctionnement : si vous gardez vos justificatifs comme preuves, vous pourrez, la plupart du temps, vous faire rembourser votre abonnement téléphonique ou Internet, par exemple. Le pourcentage de remboursement de ces frais peut varier d’une société à l’autre.
  • Mutualiser vos coûts de prospection : pour vous aider à limiter vos dépenses de prospection, vous pouvez les partager avec d’autres freelances de votre société de portage, qui peut en prendre une partie en charge.

Avis de portés satisfaits de leur choix

Beaucoup de consultants ayant choisi de s’orienter vers le portage salarial ne regrettent pas leur choix. Chacun y trouve son compte selon son profil, son parcours, ses compétences, ses aspirations et ses choix professionnels. Il y a plusieurs étapes clés à franchir avant de se lancer, mais en allant à votre rythme sur le chemin de votre réflexion, vous les franchirez aisément.

Pour vous guider encore un peu plus, nous avons recensé plusieurs témoignages, dont nous vous faisons part dans les grandes lignes :

  • « Le portage salarial répond en tous points à mon besoin de liberté, de souplesse et de fiabilité. »
  • « Le portage salarial m’a permis de prendre le risque de me lancer dans l’entrepreneuriat, sans avoir la pression des charges sociales. »
  • « Le portage salarial permet d’exercer une activité qui, lorsqu’elle fonctionne, est mutable vers une entreprise. Le statut n’est pas important, l’essentiel est de créer son activité. »
  • « Le portage salarial apporte de la crédibilité vis-à-vis des clients, une facilité d’organisation non négligeable, sans oublier un gain de temps notable. »
  • « Le portage salarial est une solution optimale pour tester et lancer son activité sans prendre de risque, tout en étant aux manettes. »
  • « Le portage salarial me permet de dispenser des formations, de bénéficier d’un numéro de formatrice et d’en faire profiter mes clients : c’est un argument commercial supplémentaire. »

Bien sûr cette liste est non exhaustive, mais demeure assez représentative des avis de bon nombre d’entrepreneurs ayant opté pour le portage salarial.

Pour approfondir le sujet :

Je note cette page
noter