5 astuces pour gérer son portefeuille client d’indépendant

Publié le Tuesday, September 21, 2021 par Emily McLaren

La principale inquiétude de tout indépendant est de trouver des clients. Sans eux, aucune activité ne peut fonctionner, ni se développer. Commercial dans l’âme ou non, c’est pourtant au professionnel de prendre en charge la prospection, le développement et la fidélisation de sa base clients. Le portefeuille client est donc primordial à la santé de l’entreprise. Ad’Missions vous apporte 5 conseils pour gérer son portefeuille client d’indépendant.

Femme entrepreneur au téléphone gère son business

Qu’est-ce qu’un portefeuille client ? 

Avant toute chose, il est important de comprendre ce qu’est un portefeuille client. C’est une base de données reprenant de nombreuses informations sur le client : coordonnées de l’entreprise, contacts des différents collaborateurs, projets réalisés ou en cours et les caractéristiques de chacun… Contrairement à ce que l’on peut penser, on n’y classe pas la totalité de la clientèle. Pour que le portefeuille client de freelance soit utile et optimal, il ne doit pas forcément comprendre les leads et prospects, les partenaires, ou encore les anciens clients. On se concentre essentiellement sur les clients actuels.

Ces informations sont capitales pour la qualité de service que l’indépendant va offrir, et pour établir une stratégie de développement ambitieuse et fiable.

Pourquoi le portefeuille client est important ?

Il est toujours plus rentable de fidéliser un client et entretenir les relations avec lui, plutôt que d’acquérir de nouveaux clients. Pour atteindre cet objectif, la personnalisation des échanges est essentielle, car elle assure la rentabilité de la base clients.

Ce n’est toutefois pas le seul objectif du portefeuille client. Ce dernier sert également à segmenter sa clientèle, selon leurs besoins, leur activité, la taille de l’entreprise, et bien d’autres critères encore. Cette segmentation est là aussi un outil intéressant pour personnaliser les échanges client, et orienter la stratégie marketing en instaurant une relation de confiance. C’est une solution qui mettra en avant les clients les plus rentables, mais aussi d’avoir des statistiques précises sur l’évolution de votre activité.

5 conseils pour gérer son portefeuille client de freelance

Que l’on soit indépendant depuis toujours, ou qu’on vienne du salariat, la gestion du portefeuille client n’est pas innée, surtout quand on n’a pas la fibre commerciale. Certaines astuces peuvent vous aider.

Être présent sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux concernent tout le monde, et chacun y est présent. Que ce soit pour le travail, ou dans le cadre privé, on s’y retrouve pour échanger, ou simplement pour se tenir au courant des actualités. Être actif sur les réseaux sociaux est donc incontournable pour les indépendants en quête de clients. C’est ce qu’on appelle le social selling. Cette méthode offre de nombreux avantages :

  • Se faire connaître à un large panel de potentiels clients ;
  • Assurer une veille en direct sur le marché et repérer les opportunités ;
  • Accélérer le parcours de vente ;
  • Offrir des premiers contacts très personnalisés ;
  • Travailler son image de marque ;
  • Augmenter sa visibilité.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, et 78 % des indépendants présents sur les réseaux sociaux présentent de meilleurs résultats qu’un freelance qui n’y est pas.

Jouer sur le bouche à oreille 

Technique utilisée depuis la nuit des temps pour trouver des clients et faire parler de soi, le bouche à oreille mobilise les personnes qui vous entourent. Vous connaissez probablement des amis, des proches, ou même de la famille qui travaillent dans différents secteurs, et qui côtoient des potentiels clients. L’idée est alors de faire parler de votre offre de services et/ou produits autour de vous.

Pour y parvenir et développer votre carnet d’adresses et votre réseau, tâchez de bien expliquer à votre entourage votre activité et vos valeurs, afin qu’ils véhiculent le bon message. Cela peut se faire auprès des particuliers, mais aussi des entreprises, qui peuvent devenir des clients, ou des partenaires.

Rester ouvert aux opportunités de rencontres professionnelles

Se créer un réseau professionnel est le meilleur moyen d’ouvrir son cercle de connaissances, et donc d’échanger des opportunités. Que ce soit sur les réseaux sociaux, lors de salons, de forums, de séminaires, ou même dans un espace de coworking, les rencontres professionnelles sont l’occasion d’échanger, de discuter, mais aussi de développer son portefeuille client. 

Le portage salarial est un statut qui privilégie les relations entre professionnels, et l’entreprise de portage salarial, comme Ad’Missions, vous permet d’accéder à de nombreux événements, et d’accéder à un réseau unique de professionnels variés et très compétents. L’objectif est ici de se faire connaître, de faire fonctionner le réseau entrepreneurial, pour que vos collègues orientent de potentiels clients vers vous.

Choisir des supports de communication adaptés 

Il existe des centaines de supports différents permettant de communiquer sur une marque, un service ou un produit. Mais tous ne s’adaptent pas forcément à votre activité. Il est alors judicieux de réfléchir aux différents supports de communication qui atteindront efficacement votre cible, votre client idéal. 

Vous avez alors le choix : flyer, site Internet, blog, publicité à la radio ou dans un journal, carte de visite, site vitrine… Le plus important est d’investir dans un moyen de communication utilisé par vos clients, afin de ne pas perdre d’énergie ou d’argent. 

Le but est alors de vous faire connaître, mais aussi que vos clients actuels ne vous oublient pas. C’est l’occasion de diffuser votre personal branding, afin d’appuyer votre expertise et que chacun vous reconnaisse.

Fidéliser vos clients

La gestion du portefeuille client du freelance consiste à trouver des clients, mais aussi et surtout à les fidéliser. Un résultat rassurant, qui garantit une activité pérenne. 

La fidélisation peut se faire en personnalisant au maximum vos offres, mais aussi en récompensant votre clientèle. Le but est de créer un lien, et que le client s’attache à votre marque. Faites alors en sorte de répondre à toutes ses attentes, et au-delà, et de montrer que vous vous intéressez à lui, en proposant des solutions ultra personnalisées, que ce soit à travers une newsletter, un service client irréprochable, un programme de fidélité…

Consultant débutant, ou déjà bien expérimenté, le portefeuille client reste une préoccupation qui vous suivra tout au long de votre activité. Pour assurer la pérennité de votre entreprise, les sociétés de portage salarial comme Ad’Missions vous accompagnent dans la gestion de votre portefeuille client d’indépendant.

Emily McLaren

Chef de projet marketing & communication d’Ad’missions au sein du groupe Freelance.com, ce poste m’a ouvert l’esprit sur les nouvelles manières de travailler et de s’épanouir dans sa vie professionnelle autant que personnelle. La rencontre avec de nombreux talents et experts au sein du groupe me permet d’avoir une vision interne du monde du portage salarial et du freelancing pour étudier et mettre en avant les nouveautés et bienfaits de ce statut au profit de tous.

Ajouter un commentaire