Freelance: le Personal Branding

Mis à jour le Thursday, November 18, 2021

Toute personne communique. Que ce soit sur les réseaux sociaux personnels ou professionnels, sur un site internet ou blog, dans la vie de tous les jours, etc., cette communication est à l’origine de la réputation ou de l’e-réputation

L’image personnelle ainsi véhiculée peut constituer une source d’opportunités ou, au contraire, un risque. Par exemple, les recruteurs tendent davantage aujourd’hui à consulter le profil Facebook des candidats au recrutement. Ce même profil Facebook est désormais utilisé par les organismes institutionnels enquêtant sur une suspicion de malversation (fraude fiscale par exemple).

C’est pourquoi il convient de soigner son image et plus encore pour un freelance lorsque l’image personnelle devient la marque personnelle (Personal Branding) du professionnel. 

Personal branding

Définition

Le Personal Branding est un terme de marketing appliqué à une personne. Alors que l’on parle de marque entreprise (Brand ou Branding) pour une société, il est désormais courant de parler de marque personnelle pour un individu.

Cette pratique n’est pas récente, mais était davantage l’apanage des personnalités publiques, comme les politiciens, les stars, etc. Il s’agissait avant tout de contrôler l’image qu’ils véhiculaient et de veiller à ce que l’on disait d’eux.

Avec l’omniprésence d’Internet dans nos vies actuelles, ce constat est d’autant plus vrai, d’où l’extension et l’intérêt grandissant pour le Personal Branding. Aujourd’hui, le premier réflexe lorsque l’on recherche des informations sur une personne est d’aller voir sur Google.

Ainsi, que l’on soit à la recherche d’un emploi, salarié, indépendant, etc., il devient indispensable de maîtriser son image online, d’autant plus qu’une mauvaise image ou expérience avec une personne se diffuse bien plus rapidement avec le web.

Enfin, la maîtrise de son Personal Branding appliqué à un freelance peut également lui permettre de se démarquer et d’attirer plus de clients. La marque personnelle est un puissant outil pour mettre en avant ses expériences, son savoir-faire, son originalité, sa plus-value, etc.

Avantage concurrentiel, gage de sérieux et de professionnalisme, mise en confiance des clients, voilà autant d’avantages de soigner son image personnelle.

FAQ

Rendre son profil intéressant et attrayant ne s’improvise pas. Plus qu’un simple terme marketing, le Personal Branding est avant tout un concept s’appuyant sur une stratégie à mettre en œuvre.

Comment élaborer sa marque personnelle ou son Personal Branding ?

Le freelance qui souhaite promouvoir sa marque personnelle ne peut le faire sans une parfaite connaissance de lui-même. Ce qui précède peut paraître évident, et pourtant, nombreux sont les indépendants qui se prêtent à l’exercice sans une réelle préparation. Développer une stratégie de Personal Branding nécessite donc un sérieux travail d’introspection. Pour cela, le freelance doit se poser un certain nombre de questions.

  1. Quelles sont ses forces et faiblesses ?
  2. Quelles sont ses compétences (savoir-être et savoir-faire) ?
  3. Quelles sont ses valeurs ou son éthique ?
  4. Quelles sont ses passions ?
  5. Qu’est-ce qui le motive au quotidien ?
  6. Quel est son parcours ou les éléments de son parcours à souligner ?
  7. A qui souhaite-t-il adresser sa marque personnelle (profils ciblés) ?
  8. Quels sont ses objectifs ?
  9. Quel message veut-il transmettre ?

De cette introspection, le freelance doit définir qui il veut être et plus que cela, en extraire les infirmations qui lui permettent de se distinguer des autres. En d’autres termes, il s’agit de répondre à la question suivante : pourquoi un client ou une entreprise devrait me choisir moi plutôt qu’un autre freelance ? Ou, quelle est ma valeur ajoutée ?

Alors, à ce moment seulement, l’indépendant est en mesure de trouver la ligne directrice de sa personnalité ou de l’image qu’il souhaite véhiculer afin de pouvoir bâtir son Personal Branding.

Comment communiquer sur son Personal Branding ?

Définir son Personal Branding et le message que l’on souhaite diffuser implique de réfléchir également à la bonne manière de communiquer. Bien évidemment, outre la pertinence des moyens de communication ou marketing utilisés, ces derniers doivent être cohérents avec l’image personnelle précédemment élaborée.

La pratique la plus courante pour communiquer sa marque personnelle est le networking, en d’autres termes, le réseautage. La raison semble évidente, la constitution d’un réseau personnel et professionnel pour un indépendant est la voie d’excellence pour se faire connaître. C’est par ce biais qu’il trouve des clients ou des offres de mission.

En outre, le réseau est également une force pour rompre avec l’isolement caractéristique du freelance et une source d’inspiration et de conseils. Les réseaux sociaux sont le moyen le plus souvent utilisé par les freelances en quête de contacts : Facebook, LinkedIn, Instagram, Twitter, etc., ce n’est pas le choix qui manque.

Pour définir le type de support de communication complémentaire à mettre en œuvre, le freelance doit s’interroger sur ce qui lui permet, aujourd’hui, de trouver des clients et les retours qui lui ont été faits. Bien entendu, le secteur d’activité entre également en ligne de compte. Par exemple, un site internet ou un blog peut constituer une « preuve » de ses compétences en lien avec son offre de service.

Quel que soit le support choisi, il faut savoir que la communication suppose une implication minimum. Il ne suffit pas de nouer des contacts et de remplir des profils, il faut entretenir la visibilité de sa marque personnelle.

Enfin, il est important de soigner son image au quotidien. Avoir une image irréprochable sur LinkedIn par exemple, mais une attitude complètement différente sur sa page personnelle Facebook peut nuire aux efforts fournis. À ce propos, il est vivement recommandé de limiter l’accès à sa page personnelle Facebook (réservé aux amis seulement par exemple) ou d’utiliser un pseudonyme pour celui-ci.

Quels sont les outils du Personal Branding ?

Développer et soigner sa marque personnelle peut constituer une activité chronophage, et plus encore lorsque l’on parle d’e-réputation. En effet, les informations sur le freelance peuvent être bien implantées et cachées sur la toile. C’est pourquoi différents outils ont été développés pour diffuser et suivre sa réputation en ligne.

  1. About.me est un service d’hébergement permettant aux utilisateurs inscrits sur la plateforme de créer une page web simple « about me », comme la page « À propos » d’un site internet ou d’un blog. Il s’agit d’une carte de visite numérique sur laquelle le freelance peut insérer des liens vers ses réseaux sociaux, ses coordonnées de contact, etc. L’intérêt est de trouver plus facilement un indépendant sur Google.
  2. YouTube est le deuxième moteur de recherche le plus consulté. Mieux que des mots, la vidéo est un support idéal pour développer sa marque personnelle, car elle en dit bien plus sur la personnalité du freelance. Bien évidemment, la création de vidéo suppose une certaine aisance face à la caméra. Cela étant dit, il est tout à fait possible de réaliser une vidéo sans y apparaitre, quelle que soit l’activité du freelance.
  3. Google Alertes est sûrement l’outil de veille de son e-réputation le plus connu. Son fonctionnement est simple, il suffit de créer une alerte sur son nom personnel (le nom de son entreprise ou de son service) pour recevoir un email dès qu’il est fait mention du nom renseigné. Néanmoins, l’alerte ne concerne que les mentions sur les sites web ou les blogs.
  4. Webmii est un outil particulièrement intéressant pour les freelances, car il permet de mesurer leur visibilité sur internet d’après leur présence sur les réseaux sociaux. Autre avantage et non des moindres, cet outil en ligne permet de faire ressortir les mots-clés et photos associés au nom du freelance.
  5. Netvibes est un outil très complet et multifonction dans la mesure où il permet au freelance d’intégrer ses concurrents dans l’analyse de sa visibilité. Il s’agit d’un tableau de bord synthétique permettant de comparer sa visibilité à celle de la concurrence sur les réseaux sociaux, voir les sujets ou thèmes d’actualité, la mesure de la visibilité en ligne du freelance. En outre, il permet d’intégrer la performance web du site internet dans les analyses (taux de conversion, audience, trafic, etc.).

Il s’agit d’une liste exhaustive tant les outils de marketing et de référencement sont nombreux.

Exemple : développer son Personal Branding à l’aide d’un blog

À l’instar du réseautage, l’existence d’un site internet ou d’un blog implique une mise à jour régulière, comme une publication de contenu régulière. En outre, ce contenu doit être de qualité et soigné (design, style de rédaction, orthographe, qualité des images, performance du site, etc.). Néanmoins, les bénéfices en matière de Personal Branding sont pluriels :

  • mettre en avant sa marque personnelle sur un support dédié ;
  • rassurer et/ou convaincre les clients en donnant le maximum d’informations ;
  • parler de son expertise et de ses valeurs ;
  • renforcer la crédibilité du freelance ;
  • permettre à l’indépendant d’être plus facilement visible sur Google ;
  • développer son référencement naturel et donc sa visibilité ;
  • échanger avec ses visiteurs et entretenir son réseau ;
  • envoyer une newsletter selon une certaine périodicité afin d’informer son réseau des nouveautés ;
  • constituer une base de données (adresses mail).

L’adresse du blog peut être facilement communiquée sur les réseaux sociaux. La plupart d’entre eux permettent de renseigner l’adresse web dans un champ dédié afin qu’un lien de redirection apparaisse sur le profil du freelance. Enfin, les publications régulières sur le blog sont également un contenu intéressant pour une publication pertinente et régulière sur les réseaux sociaux.

Ainsi, le Personal Branding est avant tout une stratégie permettant au freelance de développer sa notoriété, mais surtout de mettre en avant sa valeur ajoutée. Il existe autant de stratégies et d’outils que d’objectifs et de personnalités.

Je note cette page
noter