01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h
01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h

Chargé de programmer la partie visible des sites Internet et applications, le développeur front end fait en sorte de rendre la navigation simple et ergonomique pour les internautes. Ce métier nécessite de fortes connaissances en informatique, et s’associe bien souvent à celui de développeur back end, qui lui développe la partie invisible des projets web.

Bien souvent autonome, le développeur web front end travaille très fréquemment en tant qu’indépendant. Ce métier est donc parfaitement propice au portage salarial, qui présente pour lui des avantages certains.

Ad’Missions vous présente le métier de développeur front end à travers une fiche métier complète, et répond à vos questions sur le portage salarial.

Homme développeur travaille sur du code

Développeur front end : définition et fonction du poste

Le développeur front end a plusieurs missions, qui visent toutes le même objectif : fournir aux utilisateurs du web une navigation simple et fluide. Il doit alors être capable plusieurs tâches inhérentes à son métier :

  • Respecter la norme W3C, grâce notamment à la maîtrise du CSS et du HTML5, assurant une navigation intuitive des internautes ;
  • Assurer la portabilité du produit sur les différents supports désirés (smartphone, ordinateur, navigateurs, tailles d’écran…) ;
  • Appliquer les règles du référencement naturel (SEO) pour optimiser le positionnement naturel du site dans les moteurs de recherche ;
  • Améliorer l’UX (expérience utilisateur).

Étude et formation : comment devenir développeur front end ?

Bien qu’il n’y ait pas de formation spécifique pour devenir développeur front end, une formation initiale en informatique semble indispensable. Un DUT ou un BTS informatique, un diplôme universitaire, ou encore une école d’ingénieur sont autant de parcours qui permettront d’acquérir les langages de programmation utiles à ses prochaines missions.

Compétences et talents requis : quelles sont les qualités nécessaires au développeur front end ?

On attend surtout d’un développeur front end des solides compétences techniques en informatique. Ainsi, la maîtrise du HTML5 et CSS3 sont indispensables, et la connaissance de JavaScript est un réel atout supplémentaire.

Bien qu’il ne soit pas à proprement parlé un designer, le développeur front end doit toutefois présenter une sensibilité au design, accompagnée de compétences certaines en développement.

Du côté des qualités humaines, le développeur front end se doit d’être créatif et curieux, afin de se tenir informé des évolutions technologiques. Il doit également faire preuve d’une grande rigueur, afin de respecter un cahier des charges bien précis, qui peut énormément varier d’un client à un autre.

Principaux recruteurs : où se faire embaucher ?

Le métier de développeur front end fait partie des emplois les plus recherchés. Il n’est donc vraiment pas difficile de trouver du travail, soit en CDD ou CDI, soit en tant que freelance.

Les recruteurs sont bien souvent des entreprises de services numériques (ESN) ou des agences web, mais ils peuvent également provenir de tous horizons, dès lors qu’ils souhaitent créer un site ou une application.

De nombreux développeurs front end aiment conserver leur autonomie en choisissant le confort de l’entreprenariat, par le biais d’une micro-entreprise, ou par le portage salarial.

Carrière et évolution : quelles sont les évolutions de poste envisageables ?

Afin d’ouvrir son champ de possibilités, le développeur front end peut compléter ses savoirs avec les compétences de développement back end. En maîtrisant l’architecture applicative, et les langages des serveurs (Java, Python, PHP…), il pourra alors prendre en charge une plus large partie de la conception web.

Le développeur web peut également se tourner vers la conception, le design UX, ou vers des postes de directeur d’équipe ou de chef de projet senior.

Questions-réponses relatives au portage salarial

Quel est l’avantage du portage salarial pour un développeur front end ?

Le portage salarial est un excellent compromis entre le statut de freelance et celui de salarié. Il permet ainsi de garder son autonomie, notamment dans la recherche de missions, et le montant des honoraires, tout en profitant de la sécurité du salarié (retraite, chômage, couverture sociale…). Au-delà du statut sécurisant, le portage salarial offre un véritable gain de temps sur la gestion administrative, juridique, fiscale et comptable de l’activité.

Le portage salarial convient-il aux développeurs front end débutants ?

À partir du moment où le professionnel présente une activité intellectuelle compatible avec le portage salarial, il peut se lancer, quelle que soit son expérience. C’est d’ailleurs un excellent moyen de tester son activité avant de se lancer définitivement seul, de combiner son activité avec un autre emploi, ou de faire une reconversion professionnelle.

Est-ce avantageux pour un client de choisir un développeur front end en portage salarial ?

Le fait d’être salarié porté est bien souvent un gage de sérieux et de professionnalisme pour les futurs clients. En effet, le fait d’avoir la confiance d’une société de portage salarial est un véritable atout aux yeux des clients.