01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h
01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h

4 étapes pour bien commencer son activité de freelance

Etre indépendant, travailler à son rythme et sur des projets intéressants : cela fait envie à de nombreux professionnels. Plus de liberté, la fierté d’avoir créé sa propre entreprise… Vous envisagez de vous lancer à votre compte en tant que freelance, mais n’êtes pas sûr de la marche à suivre ? Démarrer en tant qu’entrepreneur peut faire peur. Voici 4 étapes pour débuter et mettre votre projet en place. Depuis le fait de revoir votre emploi de salarié jusqu’à celui de décrocher votre premier client, chaque point est détaillé pour vous permettre d’atteindre votre objectif.

comment débuter en tant que freelance ?

Etape n° 1 : quitter votre emploi ou vous libérer du temps pour votre nouvelle activité

Pour débuter votre carrière de freelance, il faut que vous ayez du temps et de l’énergie à consacrer à votre projet. Si vous êtes en poste au moment où vous souhaitez vous lancer, plusieurs éléments sont à prendre en compte.

  • Le métier que vous faites et votre activité sont-ils similaires ? Si tel est le cas, vous devrez attendre de ne plus faire partie de l’entreprise pour vous lancer. S’il n’y a aucun lien entre les deux, rien ne vous empêche de monter votre business alors que vous êtes salarié.
  • La nature de votre contrat de travail. Si vous êtes en CDD, vous pouvez attendre la fin de votre contrat de travail et refuser un éventuel renouvèlement pour devenir freelance. Si vous êtes en CDI, il vous faudra soit démissionner, soit négocier votre départ.
  • Votre situation personnelle. Peut-être que vous n’êtes pas en mesure de vous passer de votre poste salarié. Celui-ci est effectivement gage de sécurité. D’autres options sont envisageables, comme le fait de diminuer vos heures de travail pour les consacrer à votre activité (en passant sur un mi-temps par exemple). Ou encore, demander un congé pour création d’entreprise ou faire appel au portage salarial. Ainsi, si vous n’atteignez pas vos objectifs, il vous sera possible de réintégrer votre poste.
  • La possibilité de bénéficier des aides à la création d’entreprise. Si vous êtes éligible au chômage, sachez qu’il existe certaines aides pour vous aider à vous lancer à votre compte. Ainsi, vous pouvez soit percevoir une partie de vos droits en un seul versement (l’ARCE), bénéficier de l’allègement des charges sociales les premiers mois avec l’ACCRE, soit que Pôle Emploi vous verse un complément, en fonction de vos droits et de votre chiffre d’affaires.

Etape n° 2 : créer votre entreprise

Une fois que vous êtes au clair avec votre emploi salarié, vous n’avez plus qu’à créer votre entreprise.

Déterminez votre statut

Le statut de votre entreprise est primordial pour votre lancement en tant que freelance. Il en existe plusieurs. On distingue l’entreprise individuelle (notamment la micro-entreprise ou l’EIRL, Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) et la société (EURL ou SASU).

De nombreux freelances optent, dans un premier temps, pour la micro-entreprise. Ce statut présente de nombreux avantages :

  • la création d’entreprise est ultra simplifiée (tout se fait en ligne, en quelques minutes);
  • la franchise de TVA;
  • un régime fiscal et social simplifié.

Toutefois, il vous revient de faire le point sur les avantages et les inconvénients des différents statuts, y compris de la micro-entreprise, avant de faire votre choix.

Réfléchissez à vos prix et à la gestion financière de votre entreprise

En tant qu’entrepreneur, vous aspirez à vivre de votre activité. Pour cela, vos prix se doivent d’être justes. Aussi, il vous faut déterminer un tarif que vous pourrez appliquer pour votre première mission. Etablissez une grille en fonction des différents services que vous proposez, ou selon les différents articles que vous vendez. Lorsque votre premier client vous demandera un devis, il vous sera plus facile de lui indiquer un prix. Cette grille vous servira de guide les premiers temps. Puis, elle sera amenée à évoluer au fur et à mesure de votre expérience de freelance.

Enfin, assurez-vous, pour la bonne marche de votre entreprise, de disposer d’outils pour vous permettre de suivre vos devis, factures et paiements (de vos clients, et pour vos charges sociales).

débuter en freelance : mode d'emploi

Etape n° 3 : trouvez votre premier client en tant que freelance

Un freelance indépendant ne peut pas gagner sa vie sans clients. Aussi, le début de votre carrière d’indépendant sera rythmé par la prospection. Elle peut se présenter sous diverses formes :

  • en faisant marcher votre réseau;
  • en utilisant les réseaux sociaux;
  • en allant à des rencontres professionnelles;
  • en répondant à des annonces ou à des appels d’offres;
  • en vous inscrivant sur des plateformes web regroupant des freelances;
  • en réalisant votre site web (ou en faisant appel à un développeur);
  • en envoyant des emailings.

Pour parvenir à avoir votre premier client pour votre entreprise rapidement, essayez de déterminer où vous pouvez le trouver. Plutôt sur les réseaux, sur les plateformes… Concentrez vos efforts sur ces canaux. Au fur et à mesure des missions, vous parviendrez à vous créer un réseau professionnel. En proposant un travail de qualité et en acquérant de l’expérience, vos compétences seront validées, vos clients vous recommanderont et le bouche-à -oreille fera son oeuvre. Toutefois, dans les premiers temps, il vous faudra aller à leur rencontre.

Etape n° 4 : développez votre réseau professionnel

Se faire recommander est également une bonne manière d’attirer des clients et de développer son entreprise.

En créant des partenariats

Afin de vous faire connaitre et de développer votre portefeuille client, il peut être intéressant de mettre en place des partenariats avec d’autres freelances professionnels travaillant dans un domaine complémentaire. Ainsi, ceux-ci pourront vous recommander auprès de leur clientèle – et vous pourrez faire de même. Vous apparaissez comme un professionnel de confiance, ce qui tend à rassurer les clients.

Pour cela, différents types de réseaux ont été créés, comme BNI. En échange d’une cotisation, vous avez la possibilité de rencontrer de nombreux entrepreneurs et potentiels partenaires d’affaires.

En vous faisant connaitre localement en tant que freelance

L’autre possibilité est de vous faire connaître des associations, des entreprises et des professionnels de votre secteur géographique. Pour cela, prenez contact avec eux et remettez-leur votre carte en expliquant vos compétences brièvement.

Un projet intéressant peut aussi être celui de créer un regroupement de freelances dans votre commune. Ce sera l’occasion de vous faire connaître, d’agrandir votre réseau et d’échanger sur votre expérience d’indépendant.

Démarrer en tant qu’entrepreneur est un challenge. Vous avez réussi à avoir vos premiers clients ? Félicitations. Maintenant, poursuivez vos efforts afin de développer vos compétences, votre entreprise et de vous épanouir dans votre travail de freelance indépendant.

Nous vous recommandons ces autres pages :