01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h
01 76 35 08 43 Lun au Ven : 8h30 à 19h

Comment devenir une femme entrepreneur à succès ?

L’aventure de la micro-entreprise séduit de plus en plus de femmes à travers la France. En effet, celles-ci représenteraient 40 % des créateurs d’auto-entreprise, en sachant que ce chiffre est en constante augmentation.

Ce n’est un secret pour personne, dans un monde économique majoritairement masculin, les femmes peinent plus à se faire reconnaître que leurs homologues masculins, et ce, malgré des compétences similaires. Néanmoins, ce n’est pas pour autant qu’elles se découragent, d’autant plus que les femmes ont des motivations d’entreprendre bien différentes de celles des hommes. Selon certaines études, ces motivations les incitent à s’entourer efficacement, afin d’assurer la pérennité de leur business.

Vous êtes une femme indépendante avec l’âme d’un entrepreneur, et vous vous demandez comment réussir votre future entreprise ? Abordons ensemble quelques conseils pour développer votre activité.

femme freelance

Quelles sont les motivations qui poussent les femmes dans l’entrepreneuriat ?

Dès les règles orthographiques, le statut des femmes dans le monde de l’entreprise fait débat. Alors que certaines se désignent comme  » entrepreneures « , l’Académie française refuse la féminisation du mot  » entrepreneur  » et incite à uniquement écrire  » femme entrepreneur « . Le ton est donc donné. Malgré tout, les femmes sont de plus en plus nombreuses à créer une entreprise, bouleversant par là même les codes du monde de l’entrepreneuriat.

Pourquoi choisir de créer sa propre entreprise en tant que femme ?

Dans notre société, les raisons qui poussent les femmes à créer leur entreprise sont simples et évidentes. On recense notamment :

  • le désir d’indépendance ;
  • l’aspect du développement personnel ;
  • la possibilité de concilier vie professionnelle et familiale.

Que la décision soit prise à la suite d’une reconversion professionnelle ou après la fin des études, la création d’une entreprise donne le sentiment de s’affranchir de toute tutelle. En enfilant le costume d’entrepreneur, au même titre qu’un homme, les femmes encourent les mêmes risques face aux aléas économiques de la vie en société.

Quel est le profil des femmes entrepreneurs ?

Il n’y a pas de bon ou de mauvais profil pour créer une société. Il suffit finalement de bien se connaître, tout en sachant où sont ses forces et ses faiblesses. De même, il est préférable d’être optimiste, résistante, et surtout polyvalente. Dans tous les cas, il faut savoir aller de l’avant et ne pas baisser les bras devant les difficultés.

Que ce soit dans le domaine sportif, artistique ou politique, bon nombre de femmes n’ont rien à envier à leurs homologues masculins. Tout comme il est possible de démontrer que, contrairement aux hommes, les femmes auto-entrepreneures ont tendance à privilégier la qualité de vie et les relations interpersonnelles. Par conséquent, 13 % des sociétés créées par des femmes sont de petites entreprises comptant plus de deux employés. A titre d’information, la plupart de ces sociétés se spécialisent dans la prestation de services, un secteur où la capacité d’écoute du client est primordiale.

Seule ombre au tableau : la gestion du temps. Particulièrement difficile, surtout pour les mères de famille, cette dernière implique de savoir jongler entre vie personnelle et vie professionnelle. Heureusement, des solutions existent pour remédier à ces difficultés.

Comment trouver son équilibre entre vie de famille et vie professionnelle ?

Si vous travaillez sur votre lieu de vie, il n’est pas facile de faire la part des choses entre le temps consacré au ménage, aux enfants, et celui dédié à votre travail. Pas de panique, chaque problème possède sa solution !

La meilleure chose à faire reste de répartir les tâches de manière équitable avec la personne qui partage votre vie. De cette manière, vous vous sentirez soutenue et aurez le temps dont vous avez besoin pour développer votre business. Organisez vos journées, trouvez un lieu dédié à votre activité professionnelle, accordez-vous des pauses, et surtout déconnectez-vous de vos réseaux et e-mails en fin de journée.

Pour trouver votre équilibre entre vie de famille et entreprise, rien de mieux que de bien séparer ces deux aspects de votre quotidien, pour pouvoir profiter pleinement de vos proches.

femme entrepreneur

Quelles sont les questions à se poser avant de se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat est grisant et séduisant, aussi bien pour un homme que pour une femme. Cependant, avant de se lancer, il est primordial de se poser quelques questions essentielles.

Pourquoi avez-vous envie de vous lancer ?

Même si ce n’est pas l’envie qui lui manque, la crainte de l’échec peut freiner les désirs d’entrepreneuriat d’une femme. Pour contrer cette peur, la solution est souvent de réduire les risques et d’avoir un plan de secours. Sur ce principe, beaucoup de jeunes femmes entrepreneurs gardent leurs emplois au début de leur activité, quitte à cumuler CDI et micro-entreprise. De même, certaines aides financières peuvent soulager les esprits. Au final, la motivation est l’unique mot d’ordre sur lequel se fixer. Pourquoi voulez-vous vous lancer ? Pour vous épanouir ? Pour concrétiser une reconversion ?

Avez-vous suffisamment réfléchi à votre idée ?

Votre concept est innovant et original, mais avez-vous vérifié que personne d’autre dans votre secteur n’est déjà sur ce créneau ? Est-ce que le nom de votre produit est bien unique ? Existe-t-il déjà une entreprise similaire sur le marché ?

Pour en être toute à faire sûre, n’hésitez pas à faire un sondage autour de vous et sur les réseaux sociaux, car l’avis du consommateur et de vos futurs clients peut être essentiel. Grâce à eux, vous pouvez voir si votre projet est viable ou s’il a besoin d’être un peu plus approfondi. Dans tous les cas, ne restez pas fixée sur votre première idée, et laissez-la mûrir un peu. Pitcher son concept est un bon moyen de s’entraîner, mais le confronter aux autres permet de l’affiner.

Devez-vous suivre une formation avant de lancer votre activité ?

Il existe sur internet une multitude de formations permettant de suivre un cursus de quelques jours à une année complète, et cela, peu importe les sujets. Selon les compétences qui vous manquent, vous avez donc la possibilité de cumuler ces formations, à condition de bien identifier vos points faibles.

Serez-vous soutenue par votre entourage ?

Ayez confiance en vous, c’est primordial, mais sachez vous entourer de proches prêts à vous soutenir, car cela est tout aussi essentiel. Certes, l’opinion de vos proches a de la valeur, mais apprenez à trier ceux qui sont anxiogènes et qui vous tirent vers le bas, de ceux qui vont vous mener sur le chemin de la réussite.

De même, votre réseau professionnel est important, ce qui implique de rencontrer d’autres professionnels pour constituer votre carnet d’adresses. Sur Internet, il est facile d’engager la conversation avec des profils similaires au vôtre et complémentaires à votre projet. De plus, les salons et conférences sont aussi d’excellents moyens de rencontrer des entrepreneurs et clients. En bref, faites-vous connaître et forgez-vous une notoriété.

Comment le portage salarial peut-il contribuer à la réussite d’une femme entrepreneur ?

De notre point de vue, le portage salarial est l’une des meilleures solutions pour débuter et travailler à son compte. En effet, tout en facturant des clients, vous restez salariée et bénéficiez d’une sécurité non négligeable. De plus, en optant pour le portage salarial, vous vous dispensez de toutes obligations juridiques et administratives. Lors d’une reconversion professionnelle, cette solution permet non seulement de trouver un nouvel équilibre, mais aussi de continuer à être rattachée à une bonne couverture sociale, à une assurance chômage et au régime général de la retraite.

En bref, le portage salarial vous évite de créer votre entreprise avec les risques financiers qui vont avec. Grâce à l’accompagnement et aux conseils d’un conseiller, vous pouvez démarrer votre activité en toute sérénité et gérer votre temps en toute autonomie. Une fois votre projet validé, si le succès est au rendez-vous, il vous est en plus tout à fait possible de faire basculer votre statut. Enfin, grâce au réseau de la société de portage, l’isolement n’est plus qu’un mauvais souvenir, puisque vous êtes directement en relation avec d’autres porteurs de projet.

Nous vous recommandons ces autres pages :