Les cotisations au Pôle Emploi en portage 

Vous avez l’âme d’un créateur d’entreprise, vous rêvez de faire partie des travailleurs indépendants, mais vous ne voulez pas que votre situation soit bancale. Créer son entreprise peut être effrayant et l’auto entreprise ne garantit pas une situation stable.

Vous devriez vous intéresser au portage salarial. Le portage salarial peut vous permettre d’exercer votre activité professionnelle tout en étant indépendant et salarié. Vous effectuez des missions pour une société de portage et pouvez bénéficier d'avantages importants.

Un contrat de travail est-il obligatoire en portage salarial ? Le portage salarial vous permet-il d’ouvrir vos droits au chômage ? Quels sont les avantages du portage face au statut d’auto-entrepreneur ?

Les cotisations au Pôle Emploi en portage salarial

En portage salarial, pouvez-vous cotiser aux allocations chômage ?

Parmi les nombreux avantages du salariat, il y a la cotisation chômage. Lorsque vous signez un contrat à durée déterminée ou indéterminée (CDD ou CDI), vous cotisez pour ouvrir vos droits aux allocations chômage. Selon le Code du travail, la société de portage paie des cotisations pour que vous puissiez ouvrir des droits. Ces sociétés sont affiliées à l’URSSAF, elles sont donc dans l’obligation de remplir une déclaration unique d’embauche pour tout nouveau consultant. Un lien de subordination est obligatoire entre le porteur et la société de portage.

Vous pouvez donc effectuer une ouverture de vos droits lors de la fin d’une mission (fin de contrat à durée déterminée), ou lors d’une rupture de contrat de travail (rupture conventionnelle d’un contrat à durée indéterminée). Comme pour chaque employé, vous allez percevoir des allocations chômage calculées à partir de votre salaire brut. Vous pourrez prétendre à une indemnisation du chômage une fois que vous aurez fourni vos bulletins de salaire et une attestation employeur. Tous ces avantages ne sont pas accessibles avec le statut d’auto-entrepreneur.

Pouvez-vous cumuler chômage et portage salarial ?

Le cumul indemnisation chômage et portage salarial est aujourd’hui autorisé. Votre salaire n’est pas garanti lorsque vous commencez dans votre activité, même en portage salarial. Il est donc possible de cumuler le statut de demandeur d’emploi avec celui de salarié porté. C’est pouvoir avoir un salaire mensuel malgré les difficultés du marché du travail.

Vous devrez donc déclarer vos heures de travail dans le mois et le salaire que vous avez perçu. Si le nombre d’heures dépasse les 110 heures par mois, et si la rémunération est supérieure à 70 % de vos salaires bruts précédents, vous ne pourrez plus cumuler. Néanmoins, vous pourrez prolonger vos droits.

Cumulé ou cotisé, avec le portage salarial, vous avez l’assurance chômage. Une assurance qui n’est pas garantie lorsque vous faites le choix du statut d’auto-entrepreneur.

À la différence du micro-entrepreneur vous allez devenir consultant et bénéficier d’avantages non négligeables, à savoir :

Vous pouvez devenir un travailleur indépendant avec tous les avantages d’un salarié.

Pour approfondir le sujet :